AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue parmi nous  pompom 
Pour commencer l'rp, n'hésitez pas à essayer la roulette à rp, et le 1er challenge rp. ey 

Partagez | 
 

 Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 17:06

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Voilà six jours que je n'ai plus de nouvelle de Jonas. Six jours qu'il a quitté cette chambre à cette soirée, organisée par je ne sais même plus qui, six jours qu'il a en quelques sorte quitté ma vie et que je n'ai même pas essayé de le retenir.

Ce soir là, j'ai attendu d'être sûr que je ne le croiserai pas et je suis rentré chez moi, ma mère m'a posé un tas de questions en me demandant pourquoi je n'étais pas resté chez Jonas pour y passer la nuit, comme je lui avais dis et je l'ai envoyé se faire voir sans rien expliqué de plus et j'ai été punis, privé de sorti, comme un gosse de dix ans, parce qu'on ne répond pas à ses parents. Et je n'ai même pas protesté, je suis monté dans ma chambre et je me suis assis sur le rebord de ma fenêtre et pendant des heures j'ai regardé le ciel. Je me souviens pas avoir pleuré, j'en sais rien en faite, je crois que j'ai comme étais dans le coma en faite et que ça dure depuis pratiquement une semaine.

Une semaine que j'éprouve absolument plus rien, j'ai pas faim, j'ai pas sommeil, ce qu'on me dit, je l'entend à peine et je répond à peine. Je m'active juste dans le monde, sans vraiment en avoir conscience et c'est en quelque sorte libérateur. Je me dis que je pourrais rester comme ça, comme un zombie, sans rien éprouver jusqu'à la fin, parce que c'est toujours mieux que souffrir.

Une semaine également, que je fais le mur tous les soirs pour sortir, pour éprouver un peu le sentiment de liberté, la seule chose que j'éprouve encore en ce moment, pour défier mes parents et peut-être pour me persuader que je peux encore vivre, sans avoir besoin de personnes.

Ce soir, ou plutôt cette nuit, puisque deux heures du matin approche, je me balade dans les rues du centre ville, sans but, je fais juste un tour, je vais sûrement trouver un banc et me poser dessus et agir comme un zombie encore une fois.

Je passe devant un bar, dans lequel il y a de l'animation et je jette un coup d'oeil par la porte pour voir ce qu'il s'y passe. Mais mon attention est rapidement attiré par un vacarme de poubelles qui tombent dans une ruelle au coin du bar. Je m'approche alors, un peu inquiet m'attendant à trouver un chat qui cherche à manger, mais c'est un autre style de chaton sur lequel je tombe. Il fait noir alors je vois juste une personne étalé par terre entre les sacs poubelles, qui tente, je crois, de se relever et je m'approche en m’éclaircissant la voix. Ma mère m'a toujours interdis de parler aux inconnus, mais j'ai tellement plus envie de lui obéir que je pense même pas au danger.

"Euh... Est-ce que... ça va ? Besoin d'un coup de main ?" Je demande en restant tout de même en retrait.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 17:26



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

Tu crois bien que t'es mort. T'es sur de rien. Tu sais juste une chose, que sa va faire six jours que t'es seul comme jamais, qu'il te manque et que voir ta vie sans lui t'est tout simplement impossible. Bordel, tu t'en veux, et tu sombre. Sauf que cette fois tu ne le cache pas lorsque tu le fais, les ragots vont et viennes, tu te fait rabaisser. Tu te prend petit a petit dans la gueule tout ce que tu a fais subir aux autres pendants des années parce que peu importe qui tu es, tu reste faible, et les faible, tu sais a quel point c'est facile de finir de les écraser.

T'es la sans trop savoir comment, allonger dans les ordures, tu te souviens juste que t'étais dans un bar. Pas un classe ou t'allais souvent juste un dans une vieille banlieue. T'es minable, tu n'inspire plus que la pitié. Tu ne pensais pas que sans lui tu céderais aussi facilement dans la folie. Tu te détruis a ton tour. Tu es ta dernière proies. Puis tu entend un bruit, quelqu'un est juste a coté, tu passe ta main dans tes cheveux, tu te rend compte que deux trois bouteilles trône autours de toi. Leurs bruits résonne en écho dans la rue gelé quand tu te cogne contre elles. Tu relève la tête, tu bouge ton corps non sans mal. Et tu le vois. La devant toi et t'as juste envie de crever plutôt que d'affronter son regard.

_ Ouais Nils, ça va ... et toi ? Tu t'sens mieux sans ton ancien connard de pote ?

Tu dit ça d'un ton cassant mais, aussi tellement tristement que sa te fend le cœur. Tu ne lui en veux de rien, c'est toi qui a merder pas lui. Au contraire, il a juste subit toutes les tortures que tu lui infliger. Alors quand t'y pense, qu'il te vois aussi pathétique, entrain de crever en pleines rues, complètement bourré, c'est pas si mal. Il a sa vengeance.



made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 17:43

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Je crois pas vraiment en dieu, en tous cas pas autant que mes parents le voudraient. Mais je crois au destin et mais je sais vraiment pas si le destin est une bonne chose ou juste un putain d'enfoiré. Et c'est pas ce soir que je vais avoir ma réponse je crois... J'aurai pu passer mon chemin, entendre le vacarme, mais ne pas m'en occuper, parce qu'il aurait pu s'agir d'un animal ou d'un mec totalement inconnu en train de cuver. Mais non, il fallait que se soit lui, il fallait que se soit Jonas qui se trouve parmi les poubelles, il fallait que se soit sur lui que je tombe dans un accès de bonté.

Il faut que je plisse les yeux pour le voir correctement, mais je le reconnais, lui et ses cheveux en pagaille et ses yeux bleus complètement défoncés. Je le regarde, le fixe pendant quelques secondes. J'aurai pu me casser, le laisser parmi les ordures, tourner les talons et le laisser se démerder seul. Faire la même chose que lui et le laisser en plan dans sa merde. Mais je n'y pense même pas une seule seconde, non ! Quand je le vois étalé par terre, je suis juste inquiet pour lui. L'espace de quelques instants, je pense même pas au fait qu'on est apparemment plus amis. Je pense juste à l'état dans lequel il est et à m'occupé de lui comme je l'ai toujours fais.

"Putain, Jonas... Merde, t'as rien de cassé ? Qu'est ce que tu fous là ? Il s'est passé quoi ..."

Je pénètre dans la ruelle et je cours vers lui, pour enfin m'accroupir à ses côtés et l'aider à se redresser. Je m'occupe même pas de ce qu'il dit, je m'inquiète juste pour lui et je débite un nombre de questions hallucinantes à la secondes et je me rends compte qu'il doit à peine avoir le temps de réfléchir.

"Désolé...désolé... Tu vas bien ?"
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 18:00



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

Sa a l'air de mieux se passer de son coté et sa te rassure un peu, t'aurais pas quitter cette pièce pour rien ce fameux soir. Pourtant tu le vois venir vers toi, te poser milles questions et s’inquiéter, comme il l'as toujours fait. Tu ne sais pas si c'est une bonne chose qu'il soit la, t'as l'impression que sa fou tout en l'air, tu ne voulais plus jamais le voir en face, tu ne voulais plus jamais avoir peur de lui faire du mal.

_ Non rien de cassé ... j'me suis juste fais quelques bars rien de grave , j'tente juste d'oublier que tu fais plus partis de ma vie ... c'est tout ...

Tu ne dis que la vérité mais, cette vérité elle te crève le cœur, t'en a marre de souffrir, d’avoir peur de toi meme. Au fond, tu te détruis volontairement parce qu'au final, sa sert a quoi de vivre si si c'est juste pour mentir, pour avancer dans une illusion, non tu préfère y passez lentement mais, surement. T'emmerdes le monde mais, pas de la meme manière qu'avant. Cette fois, tu te fou de tout, pas de tout le monde. Tu te fiche bien d’inquiéter tes parents. T'as plus envie de faire semblant. Mentir tu la trop fais. Désormais tu joue avec la vie en sachant les règles, tu ne te crois pas immortel, bien au contraire.

_ Pourquoi t'es désolé ? Et non ça va pas, sa se vois pourtant j'pense ...

Oui, tu dis tout , tu ne détourne pas le regard meme si t'en meurt d'envie. Tu l'affronte. Et pour le coup, aussi tout ce que tu lui a fais. Tu te déteste. Tu va pas tenir longtemps a ce rythme la. On va t'écraser. T'as personne a qui te confier maintenant et depuis que tu a perdus ça, tu te rend compte a quel point ça t'étais tout simplement, vital.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 18:19

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Je pousse les sacs poubelles qui l'entourent, je dégage les débris de verres et de bouteilles pour que plus rien ne traînent autour de lui et je le prends par les bras pour le redresser et pour le mettre en position assise contre le mur. Je l'écoute et si je n'étais pas sorti de ma léthargie à l'instant où j'avais compris que c'était lui étalé dans la ruelle, ces mots m'en aurait fais sortir aussi tôt. Il est injuste, c'est lui qu'a décidé de partir, lui qui a décidé qu'on ne pourrait plus être ami, lui qui a décidé encore et comme toujours et c'est à cause de lui que je ressens plus rien, que j'ai pas dormi depuis six jours. C'est lui qui à tout décidé encore une fois.

"C'est toi qui l'a décidé Jonas..."

Je lui rappelle juste que tout est à cause de lui ou peut-être que non. Si j'avais pas été honnête, on en serait pas là, il aurait pas à boire, j'arriverai à dormir et on continuerait à vivre tranquillement dans le mensonge. Etre honnête, c'est bien la pire des conneries qu'il existe quand ta goûté aux mensonges pendant tellement d'années... Je le regarde et j'arrive pas à m'empêcher de me sentir coupable de le voir dans cet état. Je sais pas non plus si je peux m'asseoir à côté de lui. En faite, je sais même plus ce que j'ai le droit de faire avec lui. Je lui pose juste une simple question :

"Et tu y arrives ? A oublier que toi et moi on fait plus parti de la vie de l'autre ?"

Non parce que si il arrive, je veux bien commencer à picoler, vraiment. Je finirais peut-être par réellement tomber dans le comas, j'arriverai peut-être à fermer les yeux. Et surtout je trouverais peut-être une raison qui explique mes sorties nocturnes, dans le dos de mes parents.

"Pour poser trop de questions...Débile et je voulais pas te prendre la tête avec toutes mes questions, désolé..."

Je m'excuse encore et je m'embrouille dans mes explications en plus de ça, je suis complètement pommé, j'ai le cerveau en bouilli et j'essaie de prendre le maximum de pincettes avec lui. Parce que je sais pas s'il préfère que je le laisse ou s'il va accepter mon aide encore une fois.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 18:35



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

Tu tente de te relever le mieux que tu le peu, tu te colle au mur pour ne pas t’effondrer parce que tes forces, elles sont parties bien loin ce soir et t'es quasiment sur qu'elles ne sont pas prête de revenir.

_ Si je me suis casser c'est pour toi Nils ... Parce que ... parce que j'voulais pas te faire encore plus de mal ...

Tu sens que t'as envie de chialer comme un con, que sa te monte mais, tu résiste, juste encore un peu sachant très bien que tu ne va pas y arriver bien longtemps. Et il te pose cette questions qui te fou en vrac, que t'as un peu du mal a comprendre. Tu ne sais plus quoi faire, quoi lui dire, tu voudrais que tout soit simple mais, c'est bien loin d’être le cas, et t'arrive pas a faire avec.

_ Non j'y arrive pas ... sans toi j'suis rien ... je le savais pas avant de te perdre ça part contre ... je m'en doutais juste, maintenant j'en suis sur ...


Tu enfoui ton visage entre tes mains, tu n'arrives plus a la regarder. T'es trop faible pour parler, t'es comme mis a nu devant lui et tu cherche en vain une issu. Tu veux fuir, t'en peux plus de cette boule que t'as dans le ventre quand tu pense a lui. Tu ne bouge plus, t'ose pas relever la tête, tu fais presque comme si il n’étais pas la. Parce que la seule chose que t'as vraiment envie c'est lui dire de revenir, de te pardonner, de lui promettre des centaines de choses que t'es pas sur de tenir.

Et puis tu les sens ses larmes. Elles brûles tes joues, tes yeux, elles te consume de l’intérieur. Tu lève la tête juste un instant et tu lui montre a quel point tu es faible. A quel point t'es perdue et aussi que t'as peur comme t'a rarement eu peur.

_ Tu veux pas me serrer contre toi ... une dernière fois ?

Tu fais pitié. Rien de plus. Ta carrure inébranlable en a prit un sacré coup. Tu en viens presque a le supplier. T'en a besoin de ses bras, t'as besoin de lui, tu ne lui demande meme pas, tu lui pose carrément la question. T'as bien compris que forcer les choses ne servais jamais a rien.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 18:59

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Je lui en veux pas de s'être barré ce soir là, parce que je crois que j'étais tellement à bout, que je le voulais un peu qu'il s'en aille, c'est pour ça que j'ai pas bougé, que j'ai rien dis et que je suis juste parti de mon côté sans rien dire. Mais malgré tout, je crois, non je suis même sur que je voulais pas qu'il parte définitivement.

"C'est raté..."

Ouais c'est raté, complètement raté même. Parce que même s'il avait commencé à me bousiller, il l'a complètement fais quand il est parti après et ça il l'a même pas fais exprès, il l'a même pas voulu. Mais je suis pas à plaindre finalement, j'ai l'impression que je l'ai bousillé aussi. Comment, j'en sais rien j'ai même pas essayé une seule seconde de le faire. Mais je l'ai fais et je m'en veux. Parce qu'il a beau s'être comporté comme un enfoiré avec moi, j'arrive toujours pas à m'enlever de la tête que c'est rien à côté de tous le reste, que c'est que dal à côté des dix années qu'on a passé ensemble, à grandir ensemble.

"La différence entre toi et moi, c'est que moi je le savais que j'étais pas grand chose sans toi... Et ça c'est confirmé..."

Y a plus aucun tabou entre lui et moi à présent on a plus vraiment de secrets l'un pour l'autre. On sait tous dis, on sait tous fais, surtout du mal. Alors j'ai même pas besoin de réfléchir pour être honnête avec lui, il est la seule personne avec qui je le suis d'ailleurs. Je souffle et je m'affale contre le mur avant de me laisser glisser contre et je m'assois à côté de lui pendant qu'il ne regarde pas. Je garde mes distances, parce que je sais toujours pas ce que je dois faire avec lui, mais je reste là, tant qu'il m'a pas dis de me tirer, parce que c'est toujours ce que j'ai fais quand il était mal et c'est pas en six jours que ça va changer.

Je tourne ma tête vers lui quand il lève la tête et je crois que c'est à cet instant précis qu'il me fait le plus mal, ouais c'est là que c'est le plus douloureux. Le voir pleurer, à cause de moi, le voir dans cet état. C'est peut-être moi qui aurait du partir en faite, avant de tous dire, j'aurai du partir. Il m'en aurait voulu, il me l'aurait fais payer, mais au moins je ne lui aurait pas fais si mal.

"Viens là Jo'..."

Et avant même qu'il est le temps de bouger, je m'approche de lui, je le décolle du mur et je passe mes bras autour de lui pour le serrer aussi fort que je le peux contre moi. D'une main je frotte son dos pour le calmer, l'apaiser et de l'autre je relève ses cheveux coller sur son front pour les remettre en arrière. C'est la première fois que c'est moi qui le prend dans mes bras, je l'avais jamais fais avant, par peur qu'il comprenne quelques choses...
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 19:15



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

T’aurais jamais cru etre aussi faible un jour, meme devant lui. Tu ne dis pas un mot, comme si tout rester bloquer dans ta gorge, et ça depuis bientôt une semaine,une semaine que tu ferme ta gueule, que t'as stopper le simple fait de pensé de peur qu'il vienne encore et encore hanter ton esprit. Sauf que rien n'est aussi simple, il te ronge, il est dans tes rêves et tes cauchemars a la fois, tu ne peux pas lutter contre ça, tu tiens a lui, et etre loin de lui sa te détruit, sa te met dans un état pas possible.

Tu ne veux plus le lâcher, tu te laisse faire. Tu essuie tes larmes comme tu le peux. Tes mains sont couvertes de perles salé, ton vieux T-shirt aussi commence a etre mouillé par ton chagrin, t'arrive plus a faire semblant, t'en a plus la force ou peu etre que justement, t'as trouver la force d’arrêter d’être un con. Tu tente d'accepter ce que tu es vraiment, un mec paumé qui a peur d'un rien.

_ Aimes moi .. juste encore un peu ...

T'arrives juste a sortir ça entres deux sanglots que tu étouffe comme tu le peux mais, qui au final se mêle a cette nuit un peu étrange. Tu aimerais encore ne pas savoir ce que tes mots signifie mais, ce n'est pas le cas, tu veux encore le sentir contre toi, tu veux te sentir fort, tu veux qu'il te soutienne, qu'il t'engueule aussi, qu'il te mettes des claques si tu les mérites, tu veux retrouver tout ça. Tu veux aussi quelque chose en plus, et c'est dans ses quelques mots que le fond de ta pensé se révèle, tu t'es trahi. Tu ne le regrettes pas vraiment. Sa te fais juste peur de devenir quelqu'un qui tu ne connais pas.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 19:36

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Pendant une semaine, j'ai eu le temps de penser, j'avais que ça à foutre... A des choses auxquelles je n'aurais pas voulu pensé, mais je l'ai fais. Et j'ai beau creuser aussi loin que je m'en souvienne, j'arrive pas à me rappeler d'un seul bons souvenirs sans Jonas. Ouais, c'est un enfoiré qui a eut le pouvoir de me faire du mal et qui l'a toujours faut pas se mentir. Mais il est aussi l'enfoiré qui m'a rendu heureux un certains nombres de fois durant dix ans, l'enfoiré avec qui j'ai ris un nombre incalculable de fois et qui est dans chacun de mes meilleures souvenirs. Et je crois que toutes mes premières fois, il était là aussi et toutes mes premières conneries aussi... La première fois que j'ai fais le mur, la première fois que j'ai bus, on avait piqué une bouteille dans le bar de mes parents et on l'avait bu, c'était absolument dégueulasse, dans ma chambre et on avait ris comme des cons toute la nuit et j'avais été malade le lendemain et il s'était foutu de moi, mais il avait couvert nos conneries.

Et ça, ça s'oublie pas en six jours, même avec toute la volonté du monde. Et la volonté, je l'ai même pas vraiment, alors c'est juste une perte de temps monumentale de penser que je peux lâcher Jonas aussi facilement. Et encore moins là, que je l'ai avec moi, dans mes bras, pleurant, essayant de le réconforter au mieux. J'aurai préféré me trompé quand je pensais que le plus fort des deux, c'était sûrement moi.

"Je te le promets Jo'... Je suis là, je reste avec toi, je bougerais pas !"

Je continu de lui frotter le dos en lui murmurant des mots réconfortant, en le suppliant de se calmer parce que c'est trop dure de le sentir pleurer contre moi. Je le berce un peu, je passe ma main dans ses cheveux, je le serre encore un peu plus contre moi. J'essaie par tout les moyens de le réconforter, d'arrêter ses larmes qui sont là uniquement par ma faute.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 19:50



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

Tu flanche. Tu ne sais pas trop comment t'en est arriver la. C'est juste comme ça et tu tente comme tu le peu de faire avec. Tu te dis que , bordel, il y avais une chance sur milles que le mec qui te trouverais entrain de pourrir au fond d'une ruelle serais lui. T'as envie de croire que c'est le destin, ou une connerie du genre. Un truc beau et que personne ne comprend. Tu reste la un moment. A ne plus bouger a simplement fermer ta grande gueule. Tes larmes s’efface petit a petit, sèche sur ta peau glacé. Disparaisses comme si de rien n'étais. Tu guéris en surface mais, tu souffre toujours autant.

Tu ne sais pas pourquoi mais, tu relève un peu la tête et tu passe ta main dans ses cheveux bouclé toujours en bataille. Ça aussi sa t'avais manquer. Tu colle ta joue contre la sienne, sans un bruit. Tu te fais bercer par la nuit, par quelques crissement de pneu au loin, par le chant d'un oiseau enroué au dessus de vos tête et puis tout simplement t'écoute le vent, qui se glisse dans tes cheveux et les siens, faisant vaciller quelques objets sur son passage. Tu te serre contre lui. T'as jamais eu aussi froid. Tu tourne un peu la tête, tu pose un baiser rapide sur sa joue, tu crois que t'as frôler ses lèvres mais, t'as étais tellement vite que seul lui peu le dire.

_ J'sais pas pourquoi j'fais ça ... j'sais juste que c'est pas pour te faire du mal ...

C'est vrai, tu ne veux plus jamais le voir mal. Tu est comme dans un état second ce soir mais, tu espère que tu arrivera a vraiment te faire pardonner, a faire en sorte que tout redevienne comme avant. Non, que tu ne gardes que les bon coté de hier et que tu apprenne en pensant a demain. C'est a ce qu'il faut que tu fasse. Apprendre de tes erreurs. Il faut que tu sois enfin un adulte, juste un peu. Il faut que tu grandisse meme si ce n'est pas complètement. Pour lui comme pour toi.


made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 20:11

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Si on oublie toute la merde de ces derniers jours et le fais que je me trouve dans une ruelle sombre, au milieu des poubelles, avec Jonas sentant l'alcool dans mes bras. C'est agréable, c'est reposant et c'est sûrement le moment le plus agréable, malgré les circonstances, que j'ai passé depuis ces derniers jours. J'ai l'impression de revivre un peu, de plus être un zombie, de respirer de nouveau avec Jonas dans mes bras. Je sais pas comment je fais pour réussir à croire que je pourrais me passer de lui, même si c'est juste comme mon meilleur ami, je veux pas arrêter de le voir. Je veux et j'espère que c'est encore possible. Continuer à être un gamin avec lui, pendant qu'on le peut encore. Je veux profiter des moments où Jonas, reste un petit con, mais un con que j'adore et qui me fais rire. Je veux oublier tout le mal qu'il m'a fait, que j'ai encore bien en mémoire et qui me fais toujours du mal, ça je veux avoir l'espoir de l'oublier.

Quand je le sens trembler, je déplace mes mains de son dos à ses bras pour les frotter et le réchauffer comme je peux, moi non plus j'ai pas chaud, mais ça va, j'ai ma veste sur mon dos, alors j'essaie d'attraper les deux pans de celle-ci et de l'enrouler dedans pour lui faire partager la chaleur de ma veste. Il m'embrasse la joue et je proteste pas, je me tourne juste vers lui et je le regarde en souriant timidement et en jouant distraitement avec ses cheveux.

"J'te...Je sais, je... Je sais... Je, le fais pas s'il te plait, le fais plus...J'te fais confiance Jo'..."

Ouais, je continu à lui faire confiance, je me dis que je suis peut être con, que je me trompe peut-être, que je suis naïf de penser qu'il arrêtera de se comporter avec moi comme si j'étais son jouet. Non, je sais qu'il me fera sûrement encore mal, mais j'ai l'espoir que la prochaine fois que ça se produira, se sera pas volontaire.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 20:23



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

Tu te demande si il comprend ce qui se passe dans ta foutu cervelle, si il tente seulement de le faire, tu le comprend au fond, il a surement peur que tu lui fasse du mal comme souvent. T'en a marres qu'il pense ça.

_ Ok ... mais, pourquoi tu veux pas que je le fasse ? ...

Hé puis merde, tes questions a la con elles sont pas prête de te quitter, elles font partie de toi et puis c'est pas méchant, enfin tu ne crois pas. Tu lui dis ça gentiment, sans vraiment pensé a ce que tu veux entendre. Tu t'dis qu'il te déteste quand meme encore. Qu'il auras toujours du mal a te regarder en face sans se souvenir de ce que tu lui a fais. T'as pas consciences de beaucoup de chose, et surtout a quel point il peux tenir a toi. Tu te perd dans tes propres songes.

Cette question a la con, tu aurais peu etre du lui poser plus tôt. Il y a tellement de chose que t'as du mal a comprendre, qui te donne envie de renvoyer chiez le monde entier. Enfin, pas ce soir. La, tu est juste planter a coté de lui et tu ne veux bouger pour rien au monde. Peu importe que ce qui vous entoure ressemble pas mal a des ordures, peu importe qu'il fasses froid et que tu commence a trembler. Tu a besoin d’être a coté de lui.

Tu serre son bras. Tu ne veux pas le voir partir, t'as peur que se soit le cas. désormais tu a peur de tes propres mots, sachant très bien que bien que tu veuille changer, cela ne risque pas de se faire facilement. Tu a envie d'y arriver, t'as envie de devenir un mec mec, celui que Nils tente de décrire souvent en vain quand il parle de toi. C'est ce mec la que tu veux etre.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 20:42

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Je le regarde, dans l'incompréhension quand il me demande pourquoi je veux pas qu'il me fasse du mal... La réponse elle est pas évidente ? J'ai peur de pas comprendre ce qu'il me demande, parce que ça me semble logique. Qui aime qu'on lui fasse du mal, qui aime voir la personne à qui il tient le plus au monde, lui faire délibérément du mal, pas moi. Je veux pas laisser Jonas, mais je veux pas non plus passer mon temps à réprimer ma douleur pour ça. Que Jonas soit bien, c'est le plus important à mes yeux, mais je le laisserai pas être un salaud encore une fois avec moi.

"Pourquoi je veux pas que tu me fasses du mal ? C'est ça que tu me demandes... Et bien... Parce que je suis ton ami, que je tiens à toi et que j'ai envie de rester ton ami, mais je pense pas mériter tout ce que tu peux dire ou faire par moment..."

Je le regarde quand je lui dis que je voudrais qu'on reste amis. Je voudrais que les six jours qu'on vient de passer l'un sans l'autre ne soit qu'un souvenir. Qu'on continu de se supporter, parce que même si c'est un carnage quand on est ensemble, ça l'est encore plus quand on est séparé. Et au moins à deux, le carnage on peut l'affronter ensemble !

"Pourquoi t'as fais ça à la soirée ? T'avais... vraiment envie de te foutre de moi... Tu savais que ça me ferait mal que tu sois comme ça ?"

Je connais la réponse, je le connais lui. Mais ce soir là, j'ai rien écouté de ce qu'il me disait, trop occupé à essayer de le haïr aussi fort que je le pouvais, sans jamais réussir totalement. Je jette un oeil à la main qui n'est pas dans les cheveux de Jonas et je regarde mon poignet, celui qu'il avait serré tellement fort que j'ai bien cru qu'il allait finir par le briser. J'ai gardé les marques de ses doigts pendant deux jours et j'ai pas arrêté de fixer cet endroit exactement en pensant à lui, c'est pathétique. Je soupire encore une fois et je pose ma tête contre le mur et je suis pris d'un violent frissons que je tente de calmer, parce que le vent frais s'engouffre dans mon coup.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 20:58



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

T'est fatiguer. Trop pour penser correctement alors t’enchaîne les conneries. C'est pas vraiment ce que tu voulais lui dire, lui demander, tu t'embrouille, tu t'sens con meme si tu l'es un peu moins que d'habitude, pour changer.

_ Non ... j'veux dire .. pourquoi .. ho et puis merde ! j'vais dire qu'une connerie de plus ... et pour la soirée j'en sais tout simplement rien ... je sais pas ce qui m'as pris, j'crois que j'ai jamais étais aussi con et meme si t'en veux peu etre pas de mes excuses, je te le dit encore que je suis désolé ... je m'en veux de t'avoir fais subir ça, j'suis con mais, je pensais pas que je l'étais autant ... j'veux plus etre ça Nils ... j'changerais peu etre pas complètement mais, j'veux pas te rendre malheureux ...

Tu caresse sa joue du revers de la main et tu tu te souviens quand t’étais gamin, qu'il est venu te voir ce jour la et que depuis il ne t'as plus quitter. Tu repense a toutes les conneries que tu lui a fait faire. Tu repense aussi au mal que tu lui a fais, et sa tu le supporte pas. Tu te colle encore un peu plus a lui, tu meurt de froid. Tu tente tant bien que mal te de retrouver face a lui. Tu sais pas pourquoi tu fais ça. T'as pas arrêter d'y pensé ses six derniers jours et depuis t'as envie de recommencer mais, sans la violence de la première fois. Alors tu l'embrasse, doucement, tu prend ton temps. T'es juste paumé. T'es pas au meilleur de ta forme mais, t'as quand meme conscience des tes faits et gestes.

_ je te promet que s'étais pas pour me moquer de toi ou te faire du mal ...

Tu te recule l'air de rien. Presque comme si rien ne s'étais passer. Tu regarde ce ciel infini, tu chercher une ou deux constellations, t'as toujours trouvais sa fascinant les étoiles. Gamins tu passais ton temps a les admirais, puis t'as grandis et t'as oublier de prendre le temps de vivre, de savourer la vie que t'avais. T'es faible, a fleur de peau. Il n'y a que devant lui que tu arrive a etre comme ça, sans avoir peur, sans te sentir humilié de montrer ce que tu est vraiment.  

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 21:22

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

J'ai du mal à comprendre ce qu'il essaie de me dire. En faite, c'est le bazar complet dans ma tête et la fatigue que j'ai accumulé depuis six jours n'arrange rien. J'essaie de comprendre ce qu'il me dit, mais il me sort tout par morceau de phrases. Mais je comprend l'essentiel, qu'il s'excuse encore et je sais pas si je l'ai excusé, j'en sais rien. Je suppose qu'on peut dire que oui, vu la situation, mais en même temps, je l'ai un peu toujours en travers de la gorge, parce qu'il a dépassé les bornes. Ouais c'est dernier jours m'ont tellement épuisé que j'arrive pas à savoir si je lui en veux encore ou pas.

"Je... Désolé Jo', je comprends pas, qu'est-ce que tu voulais dire ? Désolé... Je suis fatigué et je m'en fous que se soit une connerie... Et moi aussi je m'excuse d'avoir essayé de te faire mal aussi... J'aurais pas du, parce que je le savais en plus que ça t'énerverais juste un peu plus..."

Je baisse les yeux après ma confession, parce que j'ai un peu honte de comment j'ai agis avec lui et j'ai aussi honte d'être toujours trop honnête avec lui. Après des années à lui avoir menti, voilà que chaque pensées qui me traversent l'esprit, il l'a sait. J'aime pas beaucoup ça, le pouvoir qu'à Jonas sur moi. Je le vois mourir de froid, alors je me décide enfin à enlever ma veste pour la jeter sur ses épaules et l'enrouler dedans, le vent me donne la chair de poule, mais ça reste supportable, je peux au moins tenir sans trembler. Au moment où je me repose contre le mur et où je m'apprête à le regarder, Jonas m'embrasse une nouvelle fois sur la bouche, mais pas de la même façon qu'à la soirée. Alors je répond à son baiser, parce que j'en ai envie et que je me dis que pour une fois je peux bien être égoïste deux secondes, parce qu'il est doux et que ça m'apaise et puis parce que j'ai beau me résonner, j'en crevé un peu d'envie que ça arrive au moins une fois.

Je hoche simplement la tête pour lui montrer que j'ai entendu et que j'ai compris ce qu'il me disait, mais je sais pas quoi répondre de plus. Je partirai dans un débat dans lequel je dirais que je le crois, mais que d'un autre côté je reste méfiant et c'est déjà bien assez fatiguant pour mon cerveau, alors pour celui des autres. A la place je me tais, je soupire et je pose ma tête sur son épaule.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 21:35



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

tu le regarde poser sa veste sur tes épaule. Il reste le meme, toujours a te faire passer avant lui, d'un coté t'aimes ça mais, sa te fais aussi chiez, t'es qu'un con , tu mérite pas qu'un tienne a toi comme ça.

_ j'sais pas ... j'voulais juste .. te demander ... pourquoi t'es amoureux de moi en fait ... ?

A tes yeux c'est impossible. Enfin non, les filles qui on prétendu l’être se comptes par dizaines mais que ce soit lui , t'arrive pas a comprendre. Parce qu’il ne peux pas se mentir, il ne peux pas esquiver et te trouver des excuses. Parce qu'il sais ce que t'es vraiment. Tu ne sais pas vraiment ce que c'est ce genre de chose, tu tente de le faire mais, t'y comprend rien. Et face a ça, la seule chose que tu trouve a faire c'est l’embrasser a nouveau. Tu ne veux meme pas le provoquer, encore moins lui faire du mal.

T'en a tout simplement envie. Tu comprend pas pourquoi. peu etre que le fait de n'avoir aucune limite sa t'ouvre quand meme un peu l'esprit, peu etre que sa te rend un peu moins con de temps en temps. T'arrive pas a le comprendre mais, t'arrives pas a le juger non plus. t'écoute juste tes envies. Et la c'est la seule chose que tu veux. Tu t'es promis de ne pas insister si il venais a te repousser mais, ce n'est pas le cas, alors tu ne compte pas t’arrêter. Tu l'embrasse encore une fois, plus longtemps, tu passe ta main sur sa joue, et l'autre viens jouer avec l'une de ses mèches de cheveux. tu cherche meme pas a comprendre la raison de ton geste.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 22:01

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Je crois que je m'y attendais à cette question, ouais je savais que c'était elle qu'il voulait me poser, je m'en doutais fortement et au point où j'en suis réduit, ça me gêne même pas de lui répondre. Le seul problème, c'est que j'ai pas de réponse... Je sais pas pourquoi je suis tombé amoureux de lui... ça belle gueule doit sûrement y être pour quelques choses, mais pour le reste... Il est arrogant, prétentieux, il aime dominé tout et tous le monde, il est destructeur, avec lui et les autres et ça à toujours été un petit con, rien qu'avec ce tableau, je sais vraiment pas pourquoi !

"Je...Je sais pas...Je suis désolé de l'être, mais je sais pas pourquoi je le suis. Je sais pas, t'as toujours été là pour moi, j'avais moins la trouille de vraiment vivre avec toi, tu me faisais rire, je sais pas... Vraiment !"

Je le regarde et je souris tristement. Parce que je voudrais pouvoir dire pourquoi, même si je le dis pourquoi. C'est parce qu'il est lui que je suis tombé amoureux de lui, tout simplement. Le mec chiant, qui se fout du monde, qui dépasse les limites, qui m’entraînent dans toutes ses conneries, mais avec qui je peux parler, qui m'a jamais montré que je le faisais chier avec mes bizarreries et qui me faisait constamment rire. Le gamin qui s'excusait jamais, mais qui savait te faire comprendre qu'il était désolé malgré tout et l'ami à qui j'avais même pas besoin de parler pour lui faire comprendre qu'un truc n'allait pas. Voilà, c'est à cause de toutes ces petites choses que j'aime chez lui, qui explique pourquoi je suis resté son ami et pourquoi je suis tombé amoureux de lui.

Je pourrais le repoussais, lui dire d'arrêter parce que je sais que je vais le regretter, ça va faire mal et je pourrais pas m'en prendre à lui, seulement à moi même. Mais il m'embrasse encore une fois, il est tellement doux, sa main sur ma joue qui me réchauffe, alors encore une fois je ne proteste pas, je profite juste, je répond à son baisé une nouvelle fois, pressant un peu plus mes lèvres contre les siennes et je passes mes bras autour de ses épaules et pose mes mains dans son dos.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Lun 25 Aoû - 22:21



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

Tu ne sais meme pas ce que sa fait d'aimer quelqu'un ainsi. Enfin tu crois. Tu l'écoute et tu te rend bien compte qu'il n'en sais pas plus sur le sujet. Tu ferme ta gueule et tu l'écoute. pendant ses six jours t'as commencer a apprendre ça. Ecouter. Les gens et le monde entier. Tu te dis que tu fais surement une connerie, que tu ne comprend pas tes gestes et que sa n'est pas bon signe. Malgré tout tu continue. Tu te lâche pas ses lèvres, a chaque fois que tu le frôle, ce simple geste se transforme en caresse. Tu ne comprend plus rien.

_ T'as pas a etre désolé ... C'est pas grave d’être amoureux ... non ?


T'en sais rien en fait. Alors comme le con que t'es, tu lui demande. A l'heure qu'il est t'es juste sur d'une chose, t'en peu plus de toute cette violence que t'as en toi depuis tant d'années. Tu veux etre doux avec lui, juste gentil, et arrêter de le torturer. Pourtant t'es pas sur que ce que tu fait est le meilleur des choix concernant le fait de le protéger. Parce que tu ne le lâche pas, t'as plus envie de le faire. T'as l'air fin avec tes habits qui valent une fortune tout simplement en lambeau, ton air perdu , et ton pote qui croule au milieu des poubelles a tes cotés, pendant que tu n'arrive pas a savoir pourquoi t'as tellement envie de le serrer dans tes bras.

_ J'ai envie de toi ...

Tu lui murmure sa comme un secret inavouable. Tu t'en rend compte seulement au moment ou ses mots sorte de ta bouche. T'ose plus le toucher après ça bien que sa paraisse étrange. A trop prendre les devants t'as l'impression de faire une connerie. Il ne te repousse pas mais, quand t'y pense, t'aurais envie que sa soit lui qui te guide et non l'inverse. Lui qui t'embrasse et qu'il te dise que ce n'est pas grave ce genre de chose. T'as toujours vécue ainsi, au jour le jour sans pensé a demain. A l'heure qu'il est c'est vrai ce que tu lui dit, peu etre que tu regretteras un jour mais, t'as pas envie que ce soit le cas. T'aimes pas les regrets. Tu ne bouge pas, tu est toujours contre lui mais, tu a arrêter tes baisers. Tu ne veux plus le dominer. Même si il t'y répond, t'as quand meme peur que sa soit pour te faire plaisir ou une connerie du genre. Alors t'attend, sans vraiment savoir quoi exactement.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Mar 26 Aoû - 1:30

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Non ce qui est grave, c'est d'être amoureux de son meilleur ami... quand t'es un mec ! Enfin, c'est pas grave en sois, ça complique juste tout comme si t'as vie c'état déjà pas assez compliqué, comme si elle était déjà pas en bordel et pleine de mensonges, on t'en rajoute encore un peu et la seul personne pour qui tu n'avais aucun secrets devient la personne à qui tu mens le plus. Et c'est ce qui c'est passé avec Jonas, avant de m’apercevoir que j'étais amoureux de lui, j'avais aucun secrets pour lui, je lui disais tout et puis après j'ai commencé à mettre des distances. J'ai plutôt bien joué mon rôle puisqu'il a mis un moment avant de s'en rendre compte. Mais c'est usant à force de tous le temps mentir, j'ai fais ça tellement d'années que je ne m'en rends même plus compte, mais c'est pas une chose pour laquelle je suis fière et c'est libérateur de ne plus avoir à le faire au moins avec quelqu'un.

"Non ça l'est pas... Il paraît que c'est même censé être chouette, mais de son meilleur ami... C'est un peu la merde !"

Ma voix est étrangement enfantine quand je lui dis ça et ça me fais sourire, on ressemble à deux gamins qui n'y connaissent rien et c'est un peu ça. Parce qu'on a passé notre vie à nous faire un bourrage de crâne monstre sur un paquet de trucs, mais y a certaine choses qu'on a même pas pris le temps de nous expliquer, parce qu'il vaut mieux pas savoir ce que tu ressens quand t'aimes quelqu'un, tu pourrais prendre une décision qui plait pas du tout à dieu... Raté !

Ce qu'il me dit, j'ai bien faillit ne pas l'entendre, il me le murmure à l'oreille, mais comme je suis loin dans mes pensées, je m'aperçois presque trop tard que je dois écouter. Mais je le fais et j'entends ce qu'il me dit. Une fois sa phrase prononcé, je m'éloigne un peu de lui et je le regarde, sans broncher, sans comprendre est-ce que j'ai juste bien entendu ? J'essaie de lire dans ses yeux, s'il se rends essaie encore une fois de m'embrouiller ou s'il est sincère. Ce type me mets la tête en vrac. J'arrive même plus à réfléchir et puis je me souviens qu'il y a quelqu'un qui à dis qu'il valait mieux avoir des remords que des regrets. Et je suis bien d'accord avec cette personne dans l'immédiat. Alors j'arrête, du moins j'essaie, de me poser des questions. Et pour la première fois, c'est moi qui l'embrasse, à défauts de pouvoir parler, avec un peu plus d'urgence que je ne l'aurai voulu, mais je le fais, je l'embrasse comme j'ai eu envie de le faire pendant longtemps en passant mes bras autour de son cou.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Mar 26 Aoû - 4:30



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

T'as toujours appris a jouer avec les gens, a les rendre fous, meme lui. Surtout lui en fait. Tu te pose un peu la question par rapport a ce que tu viens de lui dire, et face aussi a ses mots a lui. Pourquoi tu fais tout ça ? Partager entre tes envies que tu ne comprend pas et une morale qui sonne faux lorsque tu te la répète, encore et encore. Tu l'écoute et tu ne sais meme pas quoi répondre. Oui, il a raison, que rajouter a ça. T'aimerais le réconforter, t'y arrive pas.

T'aimerais l'aimer autant qu'il t'aimes. Peu etre que c'est un peu le cas après tout vue ce que tu ressens a l'heure qu'il est. Tu ne sais plus quoi rajouter. Tu ne lui mens pas. Ce murmure étais loin d’être un mensonge. Seulement, tu ne sais meme pas ce que sa signifie vraiment. La seule chose que tu sais c'est que ses geste, tu ne les fais pas pour lui faire du mal. Au contraire, c'est aussi dans ça que tu lui dis que tu tiens a lui sans savoir vraiment de quel manière. parce ses mots reste bloquer au fond de ta gorge comme une malédiction. Tout s’accélère dans ta tête lorsque ses lèvres frôles les tiennes, et surtout lorsque c'est a son tour de prendre les devants.

Tu caresse sa joue, tu te serre contre lui, tu lui répond tout simplement sans y mettre une pointe de haine malgré le fait que tu n'est ressentis que ça il y a six jours. Tu te lève un peu pour te mettre face a lui, tu prend son visage entre tes mains comme tu ne l'as jamais fait. T'es doux. Tu a encore peur de le brisé. l'une de tes main se pose sur son torse et sentir sa peau meme a travers son haut te fou des frissons mais, sa te fais aussi repenser a cette fameuse nuit. A tout ce que tu lui a fais subir. Tu a juste un mouvement de recul, te rendant compte que peu importe si il te pardonne un jour, tu t'en voudras a jamais d'avoir fais ça.

Tu le regarde quelques instants. Et tu l'embrasse a ton tour, une seule fois qui a l'air de ne jamais prendre fin, parce qu'au final, tu n'en a pas envie, de séparer tes lèvres des siennes. Puis tu descend, tu pose un baiser sur chaque recoin de son visage que tu ne vois plus comme avant. Tu prend ton temps, tu savoure d'avoir le droit de faire ça, et surtout de ne pas ressentir cette peur qui te tirailler il y a peu face a la situation.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Mar 26 Aoû - 5:27

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Ouais il paraît qu'être amoureux, c'est censé être chouette enfin dans les livres et dans les films ça l'est. En réalité, c'est juste la merde. Du moins pour ma part, j'ai été amoureux une seule fois, de mon meilleur ami, qui est bien évidemment un mec, le mec le plus hétéro que je connaisse et même si ça c'est bien le cadet de ces soucis, il est chrétien. Comme quoi, j'aurai pas pu choisir plus compliquer et plus douloureux comme situation.

Le silence qui règne entre nous me perturbe, j'aimerai dire quelques choses, mais j'ai rien d'intelligent à dire, alors je me la ferme. Et c'est peut-être pas plus mal qu'on se dire rien, en ne parlant pas les chances de se faire du mal diminues. Et puis je me suis assez livré comme ça, je pourrais continuer à le faire, mais j'en ai plus envie, j'en suis plus capable.

Je comprends pas pourquoi il agit comme ça, pourquoi il m'a dis ça, s'il le pense vraiment... J'ai envie de lui poser la question, mais je ne le fais pas, elle reste bloqué dans ma gorge parce que je sais que je suis plus capable de parler. Alors j'arrête d'essayer de comprendre, je me laisse aller, je me laisse faire, mais pas comme un pantin cette fois, non juste parce que j'en ai envie. Je le regarde dans les yeux et j'essaie de lire ce qu'il peut penser à l'instant, s'il est sérieux ou s'il cherche juste à me faire mal encore une fois. Mais je vois rien de tout ça et je m'en veux tellement de toujours pensé qu'il agit par méchanceté, alors que je passe mon temps à lui dire qu'il est pas juste comme ça, que je baisse la tête un peu honteux.

Et puis je finis par arrêter d'essayer de comprendre, ce qui lui passe par la tête. Je suis lucide, je sais que ce qu'on fait, ça peut juste nous séparer définitivement, alors je me dis qu'il vaut mieux en profiter un peux, même si c'est égoïste, avant qu'il reprenne ses esprits et qu'il s’aperçoive de la connerie qu'il est en train de faire. Il caresse ma joue et je rougis et à cet instant précis, je suis bien content qu'il fasse noir, je suis pas habitué à le voir si doux, je pensais même pas qu'il en était capable, mais c'est agréable. Mes bras autour de son cou, je passe une main dans ses cheveux pour jouer avec, ils sont déjà en pagaille, mais j'en rajoute, parce que je trouve que ça lui va bien, ouais.

La façon dont il m'embrasse maintenant n'a rien à voir avec la façon dont il m'a embrassé à cette soirée, cette fois-ci j'ai vraiment envie d'y répondre, il ne me fait pas peur et même si les événements de cette soirée continue de circuler dans ma tête, j'essaie de pas trop y penser et je dois avouer que c'est pas bien difficile là, quand il m'embrasse, qu'il me touche avec douceur. Je me mets sur les genoux, sans me préoccuper du fait qu'on est dans une ruelle à côté d'un bar et que le sol fait un mal de chien et je le prends dans mes bras pour le rapprocher de moi et j'enfoui ma tête dans ses cheveux, juste quelques secondes, par affection, pour profiter de ce contact rassurant, avant de recommencer à l'embrasser.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Mar 26 Aoû - 5:57



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

Que dire, que faire ? Rien, pour une fois juste se taire, laisser sa place au silence meme si tu le trouve douloureux. t'as envie d comprendre mais, t'as aussi peur de ça. Alors tu tu continue. Tu tente de ne pas trop pensé. De ne pas lui faire du mal, et aussi a toi par la meme occasion. Tu savoure ce moment sans comprendre pourquoi tu ne veux pas fuir. sa serais logique de ta part après tout. mais, tu le ne fais pas. T'en a pas envie.

T'as chaud, presque d'un coup. T'es un peu gêné, après tout c'est normal. Tu ne sais meme pas ce que tu fais au final. Mais, t'as pas envie que tout sa prenne fin. Alors tu répond a chacun de ses baisers, tu tu lui rend aussi, du mieux que tu le peux. Tu te recule juste un instant, tu le rapproche de toi afin de pouvoir le faire basculer en arrière. Tu l'allonge, et tu te met sur lui comme ce fameux soir. Sauf que tu ne lui fais pas mal, tu veille bien a ça. Tu le regarde et tu le trouve beau. Tu l'as toujours su mais, tu voit la chose différemment maintenant.

Tu reste la a le regarder. T'as besoin de lui. T'as les cheveux en pétard et la tête dans les étoiles. T'as l'impression de ne pas vraiment etre toi, de faire une connerie mais, pour une fois cette fameuse connerie tu la trouve belle. Tu te mord la lèvre inférieur et tu souris, parce que ça aussi t'en a besoin, de sourire un peu. t'es faible. Tu ne l'as jamais autant que ce soir mais, pourtant tu te sens pousser des ailes. T’enlève ton haut, t'as peur de son regard. Tu tente de ne pas y faire attention sauf que sa t'es tout simplement impossible. Tu descend dans son cou, tu le couvre de baisers. Tu te colle a lui, tu sens son corps contre le tient et t'as peur.

Peur de tout perdre encore une fois. peur de ce que tu est entrain de faire et le fait que tu n'a aucune réponse face a tes actes. Tu voudrais lui poser toutes ses questions qui se bouscule dans ta tête mais, tu ne trouve pas le courage, pas encore.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Mar 26 Aoû - 6:20

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Je sais que je finirais par avoir mal, par crever de douleur, je sais que même s'il veut pas, il risque de m'en faire du mal. Je sais tout ça, je suis lucide, ça arrivera, on se fera du mal, il m'en fera et je sais que la chute va être douloureuse. Je sais tout ça, mais je le mets de côté, parce que ça arrivera de toute façon, que je l'arrête ou non. Alors je l'arrête pas, j'en ai pas envie et je l'arrêterai pas tant que lui ne s'arrêtera pas, parce que je suis bien là, je sais que c'est pas bien, que c'est égoïste, mais je suis bien, alors je veux profiter de l'instant, sans trop pensé à la chute qui suivra. Juste me dire qu'avant d'avoir mal à en crever, j'ai eu envie de vivre.

Je le laisse faire, je le laisse me mener comme il le veut parce que cette fois-ci, il est pas brutal, son comportement ne m'effraie pas, bien au contraire. Je me retrouve allongé sur le sol glacé de la ruelle dans laquelle on se trouve encore et je suis pris de violent frissons, parce que ça me donne froid dans le dos, mais j'oubli tout bien vite lorsqu'il s'allonge sur moi, comme il l'avait fais il y a six jours, sauf que là je ne me sens pas faible, je me sens protégé, je suis bien et cette fois-ci, je voudrais qu'il bouge pour rien au monde. Je le regarde sans bouger, parce que je ne sais pas vraiment quoi faire, je sais rien de tout ça, je me contente de l'admirer et je le vois sourire. Il est beau quand il sourit vraiment, quand son sourire est vrai et pas mesquin, ça me donne envie de sourire aussi alors je le fais aussi, je le fixe et je souris.

Je continu de le regarder, quand il enlève son haut, pour la prochaine fois je m'autorise à le regarder, parce que vu les circonstances, je pense que j'en ai un peu le droit, alors je ne me gêne pas, je me sens mal de le détailler comme ça, mais c'est plus fort que moi. J'hésite pendant quelques secondes, mais je lève finalement ma main pour le toucher, toucher son torse, du bout des doigts, parce que j'ose à peine, je pars du haut et je descends doucement pour remonter jusqu'à son coeur et je pose ma main dessus. L'autre, je la passe dans son cou pour l'obliger à se pencher vers moi et j'attrape ses lèvres pour l'embrasser une nouvelle fois, sans hésiter cette fois, juste parce que j'en crève d'envie. Je suis peut être en train de faire la plus grosse connerie de ma vie, mais c'est aussi la plus belle.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Mar 26 Aoû - 6:44



T'as juste besoin de lui pour sourire a nouveau.

C'est idiot mais, tu te sens tellement bien que t'aurais envie de fuir, parce que tu n'aimes pas ne pas comprendre, te sentir aussi vulnérables. Parce que qu'a tes yeux t'es trop bien pour que tout ça, soit réel. T'es comme dans un rêve, a coté de la réalité. sa te fais mal de ressentir tout ça. Alors pourquoi tu reste la a te blottir contre lui ?

Tu te rend compte que pour la première fois depuis un bon bout de temps t'as peur de mal t'y prendre, t'y connais rien a tout ça. T'as beau l'avoir pris dans tes bras des centaines de fois, ce soir, sa n'as rien a voir. Et sa te perturbe. Tu ne sais pas quoi faire, tes mains reste appuyer sur le sol jusqu'au moment ou il te ramène un peu contre lui. Bien que t'en a envie, t'as tenter de ne pas trop le toucher. parce que l'état dans lequel sa te fou, t'y comprend rien, sa te fais meme flipper.

Tu te colle un peu plus contre lui. Tu n’arrête pas de l'embrasser. T'est mort de trouille a l'idée d'allez plus loin. Et bien que t'aurais jamais pu croire a ça, ce sentiment te fais rire. Parce que encore une fois tu te trouve con. Con de ne plus savoir t'y prendre dans ce que tu est senser connaitre par cœur.

_ Ça va ... ?

Tu lui demande ça entre deux baisers. Tu a peur de faire une connerie, d'allez trop vite, trop lentement, de lui faire mal sans le vouloir, de le mettre mal a l'aise. T'as peur de tellement de chose. Tu veux juste savoir si il a autant la trouille que toi, si lui aussi il est dans le meme état.

Tu tente de ne pas faire attention au frisson qui te parcoure le dos lorsque te touche. Tu ferme les yeux juste un instant. Tu savoure ce moment. A ton tour tu passe lentement ta main sur son torse, soulevant un peu son haut, tu ne le touche aussi, que tu bout des doigts. Tout ça est si fragile. Un rien peu finir de vous détruire.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   Mar 26 Aoû - 12:28

Jonas & Nils ❥Attiré comme un aimant

Mon cerveau fonctionne trop pour le moment précis. Merde, il m'a fait faux bons pendant près d'une semaine et ce soir, il est en pleine ébullition. Et je comprends pas, j'ai envie de prendre ça comme un signe, parce que normalement, enfin je crois. C'est le genre de moment où le cerveau cesse complètement de fonctionner où t'as plus qu'une chose en tête, c'est l'autre et son plaisir. Mais moi, j'arrête pas de penser à tout et n'importe quoi, de m'inquiéter de chaque fais qui se passe, de penser à Jonas, ce qu'il en pense, ce qui lui prend. J'aimerai pouvoir totalement me laisser aller, mais je n'y arrive pas et ça me frustre au plus haut point.

Je me souviens du soir où il m'a demandé si j'avais déjà eu de l'expérience et je lui avais pas répondu, parce que je voulais pas qu'il se foute encore plus de moi, mais la vérité, c'est que j'en ai vraiment aucune, j'ai jamais été capable de faire quoi que se soit sans sentiments. Alors j'y connais rien, ou presque et ça me tétanise, parce que j'ai peur de ce qu'il pourrait penser, j'ai peur qu'il se foute de ma gueule une nouvelle fois, parce que pour lui c'est même pas concevable. Je sais pas quoi faire, comment bouger, ce que je dois faire de mes mains, la seule chose pour laquelle je suis à peu près sûr de moi, c'est quand je l'embrasse et je me surprends moi-même quand j'attrape sa lèvre inférieur pour la mordre doucement.

Je m'arrête totalement de bouger quand il me demande si ça va, je le regarde un certain temps, sans oser parler parce que je suis pas sûr de réussir à articuler deux mots, il continu de m'embrasser en attendant et j'hésite à répondre, mais je le fais finalement, pour pas qu'il pense que je l'ai pas écouté.

"Euh... Ou-ouais ça va...bien... Et... et toi ?"

Je me trouve con de répondre ça, de lui parler comme si on était en train de faire une partie de cartes, de parler comme un débile mental, je me sens comme une merde. Et puis je pense à un truc qui me donne un peu envie de rire, je me retiens, parce que j'ai pas envie de passer pour un cinglé, ni que Jonas pense que je me fou de lui. Mais je décide finalement de lui faire partager cette pensée, qui n'amusera sûrement que moi, mais je me penche vers son oreille pour lui murmurer, comme si c'était le plus gros secret que j'ai jamais confié à personne.

"Jonas... On est allongé au milieu des poubelles d'un bar pourri..."

Je le regarde dans les yeux en souriant franchement, mais j'arrive pas à rester concentrer sur son regard quand je sens sa main remonter le long de mon torse, sous mon tee-shirt et j'arrive pas à retenir le frisson qui part du bas de mon dos pour remonter jusqu'à mes omoplates.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Mes Infos

MessageSujet: Re: Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot   

Revenir en haut Aller en bas
 

Attiré comme un aimant je fonce tête baissé vers la destruction ! - Jonas hot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Aimant pour figurine
» arbalette ou un truque comme ca
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!
» Hotspots, objets (comme à chaque fois)
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RPG :: Archives-