AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue parmi nous  pompom 
Pour commencer l'rp, n'hésitez pas à essayer la roulette à rp, et le 1er challenge rp. ey 

Partagez | 
 

 Paye moi une glace, stp.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Messages : 26
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations:
⇘ Situation:
⇘ Liens:

MessageSujet: Paye moi une glace, stp.    Lun 1 Sep - 12:30



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Tu te balades à vélo dans le parc observant le paysage même si tu le connais par coeur. Tu joues à chercher ce qui a bien pû changer depuis les quelques jours que tu n'y sois pas venu. Les écouteurs dans les oreilles, "Wake me up" à fond, tu bouges la tête en cadence. Tu te prends même à chantonner les paroles. Ton seul contact avec le reste du monde est visuelle. Ça serait bête que tu percutes quelqu'un. Tu slalomes entre les passants évitant de justesse un enfant. Tu soupires, c'en était moins une. Tu continues de pédaler sans vraiment savoir où tu vas. T'es juste sorti de chez toi pour prendre et éviter de passer ton week-end à penser à Lui. Déjà que tu le fais toute la semaine.

Tu mangerais bien une glace à la fraise, tu ralenties et cherche un marchand de glace parcourant le parc des yeux. T'en vois un au loin, il se trouve un coin à gauche, sa roulotte placée sous un arbre. Tu t'y rends, passe ta commande et cherche la monnaie au fond de la poche de ton mini-short. Tu fais le compte et te rends compte qu'il manque quelques centimes. Et mince! T'en as vraiment envie de cette glace. Il te reste plus qu'une solution faire l'aumône au client qui se trouve juste derrière toi. Ça te gêne mais t'y peux rien si t'as des envies comparables à celles des femmes enceintes. Tu vois le marchand s'impatienter la glace en main, tu lui lances un sourire à la fois gêné et désolé et lui demande de patienter quelques instants. Tu te retournes vers le client se trouvant derrière toi, un sourire timide aux lèvres.

-Excusez-moi, vous aurez pas 25 centimes à me donner, s'il vous plaît.

Tu lèves les yeux vers l'inconnu et tu le reconnais. Sa tête, tu l'as déjà vu plusieurs fois au côté de Lui.

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Lun 1 Sep - 14:10





Il fait beau aujourd'hui à Seaside. Pas une chaleur étouffante qui te donnes juste envie de rester chez toi et de faire l'étoile de mer dans ton lit, en limitant le nombre de tes mouvements. Juste beau, il fait chaud, mais ce n'est pas étouffant, il y a même un petit vent frais qui passe de temps en temps par ma fenêtre et c'est très agréable. Je peux pas rester enfermé dans ma chambre alors qu'il fait si beau dehors, c'est impossible, j'ai beau avoir l'interdiction de sortir et ne pas vouloir désobéir à ma mère pour ne pas m'attirer encore un peu plus d'ennuis.

Je suis tout seul aujourd'hui, toute la journée. Mon père travail et ma mère est partie à Panama toute la journée pour rendre visite à quelques unes de ses anciennes amis du lycée. Elles vont passés la journée à comparer leur vie pour savoir laquelle à la meilleure. Et moi je vais continuer d’espérer que j'ai jamais à faire ce genres d'activités plus tard et je jure sur ma tête que si ça arrive un jour, je me flingue ! Bref, je n'ai rien à faire aujourd'hui, juste attendre que le temps passe et vu la magnifique journée, j'ai pas vraiment envie de rester planté dans ma chambre. Une balade dans le parc, une toute petite, une heure, peut-être deux. Personnes ne le saura...

Je crois que mon corps décide de lui-même qu'il a vraiment besoin de sortir, parce que je ne me rends presque pas compte que j'attrape mon téléphone et mon porte-feuille que je fourre dans mes poches et en un rien de temps je me retrouve dehors, devant chez moi. Je ferme la porte à clés, je regarde que mes voisins ne sont pas à leur fenêtre et je prend la route vers le parc. Voilà, je m'apprête encore à désobéir à ma mère, mais bon, une fois de plus, c'est pas ça qui va changer la donne...

Dans le parc je air dans les allés, j'ai pas vraiment d'endroit où aller, je profite juste de prendre l'air, d'être à l'extérieur, un peu libre. J'ai hésité à appeler quelqu'un pour avoir de la compagnie, parce que j'ai pas vraiment envie d'être seul, mais mon temps est limité alors j'ai finalement abandonné l'idée. Après un moment de réflexion je décide à aller me cherche une glace, les mines réjouit des gosses qui en tienne une me donne envie et ça doit faire des années que j'ai pas été en acheté au marchand de glace. Alors je vais me joindre à la queue et j'attends mon tour en jouant avec mon téléphone et en répondant à quelques messages que j'ai reçu.

-Excusez-moi, vous aurez pas 25 centimes à me donner, s'il vous plaît.

Je sursaute légèrement quand j'entends la jeune fille devant moi m'adresser la parole, un peu surpris que quelqu'un le fasse ici et je décolle le nez de mon téléphone.

« Oh euh oui je dois avoir ça... » Je remets mon téléphone dans ma poche et attrape mon porte-feuille pour fouiller dedans et dans la précipitation je le fais tomber et mon téléphone avec. « Merde, désolé... » Je me baisse pour tout ramasser et fouille enfin dans ma monnaie pour lui donner ce qu'elle me réclame. « Tiens ! Mais dis moi, tu serais pas au lycée ? »

Je lui tends la monnaie en lui souriant amicalement, son visage me dit quelques choses, je suis presque sûr de l'avoir déjà vu au lycée, mais j'avoue ne pas vraiment pouvoir y mettre ma main au feu.  
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 26
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations:
⇘ Situation:
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Lun 1 Sep - 19:35



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER


Tu espères qu'il te répondra positivement et c'est d'ailleurs ce qu'il fait. Tu l'observes se hâter à chercher ce que tu lui as demandé, il se presse tellement que ses affaires tombent. Tu t'apprêtes à l'aider à ramasser avec lui mais il est plus rapide et finit par te tendre tes 25 centimes. Tu le remercies en lui rendant son sourire et tends l'argent complet au marchand qui commençait vraiment en avoir marre d'attendre avec la glace qui fondait dans sa main. Tu t'empares de ton bien et commences à le savourer. Le garçon qui t'es venu en aide te demande si tu ne saurais pas au lycée sûrement t'as-t-il déjà vu. Tu te dis qu'il devait être vachement observateur pour remarquer une fille comme toi.

-Oui, et je crois t'avoir déjà vu aussi.


Tu te décales un peu avec ton vélo de façon à ce qu'il puisse passer sa commande et à ne pas gêner les autres clients du marchand de glace. Tu tiens ton vélo d'une main et la glace de l'autre, faisant très attention pour qu'elle ne tombe pas. Maladroite comme tu es, il y a 75% de chance que cela arrive et que tu aies envie de pleurer comme une gamine de 5 ans. Tu attends qu'il ait fini son achat pour le remercier à haute voix.

-Merci, tu m'as sauvé. J'avais terriblement envie de manger une glace.


Tu continues à déguster ta glace passant ta langue de temps en temps sur tes lèvres pour éviter d'avoir une moustache de crème glacée ce qui te rendrait complètement idiote. Tu le regarde encore essayant de chercher son nom dans ton esprit, tu sais même pas vraiment si tu l'as déjà entendu. Tu cherches, tu cherches, et tu trouves pas. Alors tu t'amuses à lui inventer un nom qui irait avec sa tête. Elliot? Harry? Kyle?
Ce petit jeu t'ennuies rapidement alors tu te décides à lui demander:

-Excuse-moi mais ton nom me revient pas du tout. Comment tu t'appelles? Moi, c'est Cindy.

C'est con parce que tu le voi assez souvent avec Jonas et c'est à peine si tu le remarques. Cela prouve à quel point ta vie est trop centré sur Lui. Tu marches jusqu'à arriver près d'un arbre où tu cales ton vélo. Il fait si chaud que ta glace coule entre tes doigts. Tu te dépêches de la finir au plus vite.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Lun 1 Sep - 21:06





Je continu de lui sourire et lui affirme qu'effectivement, je suis bel et bien au lycée. Et c'est bien pour cette raison que son visage me dit quelques choses. Je ne sais absolument pas où exactement j'ai pu la croiser. Elle n'est pas dans ma classe, je pense, je me serais senti bien stupide de ne pas être sûr de reconnaître une fille de ma propre classe, j'ai au moins l'espoir d'arriver à me souvenir de tous les visages qui y sont et que je vois tous les jours quand même... A la cantine, dans les couloirs ou dans la court, je sais pas où j'ai déjà pu la voir. Je sais juste, enfin je me doutais juste que je l'avais déjà croisé au lycée.

Je m'avance vers le marchant de glace et lui passe commande sans trop réfléchir, il donne juste l'impression d'être excédé par tout ce monde et l'attente que lui à fais subir sa précédente cliente à terminé de l'agacer. Je me dépêche donc de prendre ma commande, de payer et de m'éloigner pour ne pas m'attirer ses foudres. Je suis, sans trop savoir pourquoi cette fille dont je ne connais qu'une chose, elle est au lycée avec moi, deux peut-être si je compte le fais que je sais au moins qu'elle sait faire du vélo.

« Je t'en prie c'est rien, si je peux aider ! Et puis je m'en serais voulu de pas avoir permis une envie folle de glace d'être assouvi ! J'aurai au moins fais ma B.A de la journée ! »

Je continu de lui sourire, lui assurant que ce n'est rien, qu'au contraire, je suis ravie d'avoir pu aider quelqu'un et je goûte ma glace. J'ai l'impression d'être comme un gosse de cinq ans et c'est exactement ce que je suis, parce que le plaisir de simplement manger une glace dans un parc, me procure un sentiment de liberté que je n'ai malheureusement pas eut depuis un moment. Il faudrait sûrement que je sois punis plus souvent pour savourer les choses simples... Non, il faudrait surtout que je sois pas obligé de surveiller chacun de mes gestes pour que bouffer une simple glace ne me rende pas à la limite de l'euphorie.

« Nils Galbraith... Et ne t'en fais pas, j'étais bien incapable de me souvenir du tien... C'est bête, étant donné qu'on est dans le même lycée»

Je suis pas vraiment vexé qu'elle ne connaisse pas mon nom, j'étais bien incapable de me souvenir du sien à vrai dire et j'aurai pu continuer longtemps de parler, sans jamais le savoir. C'est marrant, pourtant j'ai comme l'impression de l'avoir croisé souvent au lycée, mais je ne sais absolument pas pour qu'elle raison !!
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 26
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations:
⇘ Situation:
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Mar 2 Sep - 17:11



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER


Cela t'étonne à peine qu'il ne se souvienne pas de toi. T'es pas la fille la plus rayonnante du lycée surtout lorsque tu te tiens à côté d' Amber, alors là, tu deviens carrément invisible. Tu souris à cette pensée, Amber pourrait paraître superficielle, enfin si elle l'est mais avec toi, elle a toujours été sympa, te conseillant de temps en temps comme une meilleure amie le ferait. Tu t'assoies, le dos appuyé sur le tronc d'un arbre et d'un geste de la main, tu invites Nils à faire de même. Tu sais si c'est une bonne idée de sympathiser avec l'ami du garçon que tu aimes. Imagines qu'il ailles parler de toi à Jonas. Oh mon dieu! Il faudrait que tu te comportes bien pour qu'il ait que de bonnes choses à dire sur toi. Puis soudainement, tu fais une chute d'une haut de la lune. Pourquoi irait-il parler de toi à Jonas? Toi, une pauvre fille qu'il a rencontré dans un parc entrain de lui demander de l'argent comme une clocharde. Tu soupires  à cette pensée. Il faudrait que tu songes à parler sinon il te prendra pour une statut.

-Il y a pas mal de personnes au lycée, alors c'est normal. On retient le nom des personnes importantes ou influentes.

Soudainement tu te rends compte de ta bourde. Cela pourrait être mal interprété ce que tu viens de dire. Peut être tu l'as vexé. Quelle idée de dire ça!

-Euh... pas que tu sois pas important mais il y a des personnes qui sont plus marquantes et charismatiques... les populaires quoi....  

Tu te tais, t'as l'impression de dire n'importe quoi. Tu souris, un sourire qui veut dire désolé de paraître aussi conne. Tu décides d'embarquer sur un sujet banale, histoire d'occuper la conversation et de faire bonne impression. Mais au moment où tu t'apprêtes à prendre la parole, une abeille apparaît dans ton champ de vision et c'est la panique. Ce genre de bestioles te fous une peur bleue. Comme une demeuré tu la suis des yeux, t'attendant à ce qu'elle t'attaque à tout moment. Et malgré ta minutieuse observation, elle échappe à ton regard et frôle ton épaule.
Tu pousse un cri aigu et te lève en un sursaut. Tu bouges comme une folle, pensant qu'elle aurait pu rentrer dans tes cheveux et dans tes vêtements. Après quelques minutes à t'assurer qu'elle n'était plus dans les parages, tu te rappelle que t'es au milieu d'un parc accompagné de l'ami du mec que tu aimes. Tu viens de passé pour une échappé de l'asile, c'est foutu. Tu passes une main dans tes cheveux, pour les arranger et sourit de façon désolé. Tu te rassois, regardant autour de toi espérant ne pas avoir porter tout les regards sur toi. Tu te retournes vers Nils.

-Désolé, il y avait une abeille. J'ai une peur bleu de ces choses-là.

Tu ris nerveusement et te grattes les cheveux, signe de ta grande gêne.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Mer 3 Sep - 5:55





Je la suis et m'assoit à côté d'elle quand elle m'y invite. Après tout, j'ai pas grand chose de mieux à faire et elle à l'air plutôt sympa cette fille. Enfin, si on oublie le fait qu'elle vient carrément d'insinuer que... j'étais pas vraiment quelqu'un d'important ou que j'avais pas de caractère... Je pourrais me vexer, mais en faite, ça me fait plus rire qu'autre chose et je ne m'en prive pas. Je vais pas lui en vouloir de ne pas avoir retenu mon prénom, alors que je n'étais pas foutu de mon côté de savoir le sien. Je ris juste de la voir un peu gêné, je me moque pas, c'est juste amusant de la voir essayer de se justifier et puis je veux pas qu'elle pense que je puisse être vexé.

"Serais-tu en train d'insinuer que je n'ai aucun caractères... Ou que je suis insignifiant ?"

Je la regarde en souriant et je reprend un peu de ma glace qui commence à me couler sur la main. Ok, c'est vrai que je suis pas du genre à me faire remarquer, c'est pas vraiment un de mes passe temps favoris et lorsque ça arrive que se soit le cas. C'est rarement de ma faute. Je suis plus du genre à simplement faire ma vie au lycée, sans avoir spécialement envie que tous le monde puisse me reconnaître. Quand ça arrive, c'est simplement que j'ai suivis les conneries de Jonas et c'est généralement pas ce que je préfère, puisque ça finis généralement par nous attirer des ennuis, enfin surtout à lui. Avec le temps ça à finit par m'amuser, mais je préfère définitivement le fait d'avoir quelques bons amis au lycée, plutôt que d'être connus de tout le monde sans vraiment pouvoir apprécier quelqu'un.

"Je crois que tu devrais arrêter... Je vais définitivement finir par me vexer..."

Je continu de rire et de plaisanter pour essayer de la détendre, elle s'embrouille dans ses paroles, mais je ne prends aucun plaisir à la voir mal à l'aise, la pauvre.

"Ne t'en fais pas je comprends... C'est pas mon genre de toute façon, je préfère laisser le devant de la scène à d'autres, je me contente d'en empêcher certain de prendre trop la grosse tête et de se la péter un peu trop souvent..."

Je continu de rire et je reporte mon attention sur ma glace, elle fond bien plus vite que je ne l'aurai souhaité et j'en ai maintenant plein sur ma main. Tout ce que je vais en tirer, c'est simplement que je vais finir par coller de partout et avoir l'air d'un gamin de trois ans alors que j'en ai quinze de plus. C'est définitivement impossible de manger une glace par cette chaleur en gardant toute ta crédibilité. Je soupir à l'idée de juste avoir l'air d'un parfait crétin, au moment où je vois Cindy se lever comme une furie, hurler et gigoter dans tout les sens. Je reste là à la regarder, sans bouger et sans vraiment comprendre qu'elle mouche l'a piqué. Je m'apprête enfin à réagir et à me lever pour l'aider, quand elle se décide enfin à se calmer et à venir se rasseoir à côté de moi. Je la regarde un peu étonné avant qu'elle ne m'éclair sur la raison de son geste.

"Oh t'en fais pas, c'est pas bien grave ! Je me suis juste demandé ce qui avait bien pu te prendre !"
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 26
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations:
⇘ Situation:
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Mer 3 Sep - 17:22



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER



Cela t'étonnes pas qu'il t'es prise pour une cinglé. T'aurais été à sa place, il y aurait longtemps que tu aurais pris la fuite. Tu remontes les genoux vers ta poitrine et pose ta tête dessus. Ta timidité commence à prendre le dessus et tu te renfermes. Chaque fois que t'as l'impression de paraître bête, tu te fonds dans le silence. Tu promènes ton regard sur le paysage. Tu prends même pas la peine de vraiment analyser tout ce que tu vois, tu sais pratiquement tout ce qu'il se passe. Des enfants qui jouent, des mamans qui discutent, des jeunes amoureux... Jonas... Tu secoues légèrement la tête comme pour le chasser de tes idées mais bien évidemment ça ne sert à rien. Quand tes pensées se tournent vers lui, c'est foutu, t'es parti pour y penser toute la journée. Tu te trouves avec un de ses amis pourquoi ne pas en profiter pour lui soutirer des  informations afin de remplir ton carnet secret spécial Jonas. Subtilement, bien sûr. T'as pas envie de passer pour une obsédée. Tu tournes la tête vers Nils. Tu cherches les mots justes et subtils.

- Et sinon, ça fait quoi d'être ami avec quelqu'un d'hyper populaire? ... Je veux dire, tu te sens pas un peu  oublié vu qu'il a l'air d'avoir beaucoup d'ami.

Cela te permettra  de rajouter la case " il n'est pas seulement un merveilleux petit ami mais aussi un bon ami". Car oui, il doit savoir t'écouter, te consoler et te conseiller. Mais même s'il ne l'était pas, tu l'aimerais quand même. Parce que c'est lui, Jonas.

-Moi, quand je suis avec Amber, je me sens presque invisible, elle est si rayonnante et populaire.... Pas que je m'en plaigne , au contraire.

La seule chose qui te dérange avec elle, c'est le fait qu'elle te pousse à tout avouer. Tu refuses tout le temps, de peur de te prendre un rateau. Tu n'y survivrais pas, c'est sûr. Tu te vois mal te planter devant lui avec un sourire de prostituée et lui faire des avances comme le font les autres filles du lycée. C'est vraiment pas ton genre. Et puis de toute manière dès qu'il est là, tu perds tout tes moyens. Tu le regardes comme un dieu vivant.
Tu soupires, presque lasse, tellement tu parles de lui, tu sens son odeur alors qu'il n'est même pas présent. Tu es atteinte d'une maladie incurable. La Jonas-mania.

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Mer 3 Sep - 17:52



Tes secrets te ronges de plus en plus.

Tu ne sais pas ce qui te pousse a sortir, au fond t'as juste envies de te changer un peu les idées, de voir ce que ce foutu monde peu t'offrir. T'as décider de marcher, pour une fois, ton chauffeur t'emmerde de toute façon, un trajet silencieux, ce n'est pas vraiment pour toi. T'aimes pas fermer ta gueule, t'as jamais aimer le faire meme si on t'as élever dans cette optique. T'es ronger par beaucoup trop de chose depuis quelques temps, rien que la journée d'hier tourne en boucle dans ta tête. T'as troquer les costumes contre un pantalon troué , un vieux T-shirt a l'effigie des Rolling Stone avant de finir le tout par une veste en jeans. Tu t'en fous bien de croiser quelques personnes du bahut aujourd'hui, t'es pas vraiment de mauvaise humeur et t'as envie d'en profiter. T'as envie de sourires sans te mentir et de passer une bonne journée sans te poser trop de questions. T'admire le ciel, l'air rêveur les mains dans les poches, tu ne sais meme pas ou allez, et puis au final tu passe devant le parc central de la ville. Tu hésite quelques instants avant d'enfin de décider a entrer. T’arrive pas a te le sortir de la tete, sa te rend fou, il en viens meme a hanter tes nuits cet imbéciles. Putain, il va vraiment finir par te rendre complètement accro. Tu soupir rien qu'a cet pensé.

Tu te balades, sans but. Tu avances juste en tentant d'avoir le cœur léger meme si c'est perdus d'avance, tu y pense, encore et encore. Tu regarde autour de toi en quête de quelque chose qui pourrais te changer les idées mais rien n'y fais. Tu marche, tu ne sais pas ou tu vas, tu sais juste que tu va bien finir par tomber sur quelque chose d’intéressant, enfin tu crois. Une odeur d'enfance viens tournoyer autours de toi, c'est vrai qu’après tout c'est l'été, pas étonnant qu'un marchand de glace est élue domicile dans un coin du parc. Tu t'avances, toujours les mains dans les poches, l'air détache, un peu déconnecter de la réalité. Sauf que tu n'ira pas bien loin, t'auras pas vraiment besoin d'acheter quoi que se soit. Tu tourne la tete , un peu pour regarder les gens autours de toi, tu les observe, sa t'amuses. Tu le reconnais, il a beau être a une bonnes distances de toi, tu le reconnais sans meme avoir besoin de réfléchir. Ce qui attire ton attention n'est autre que le fait qu'il n'est pas seul. Tu penche la tete sur le coté, tu tente de reconnaître la fille en question mais, t'as beau tenter, t'y arrives pas. Alors tu t'avances, t'oublies les glaces.

Tu traverse l'herbe fraîche, puis sans que tu ne sache pourquoi tu te met a courir das le parc dans leurs direction. Il ne te faut pas bien longtemps pour te retrouver a eux, assis par terre a manger leurs glaces en discutant.  Ils ton vue venir, il faut dire que t'étais en face d'eux et que t'as pas jouer sur la discrétion, tu te penche alors face a eux, tu essaye de voir qui est cette fille avec Nils mais, son visage ne te dit rien. Dommage elle est plutôt jolie.

_ Hey ! Qu'est ce que tu fou la bébé ? … C'est qui cette bombe que tu drague dans mon dos ? Présente moi voyons !

Tu tire la langue a Nils, le surnom est sortis tout seul mais, sa peu bien passer pour un simple délire a la con, après tu reste juste planter en face de lui, t'as pas fait grand chose de plus. Tu te rend compte que c'est la première fois que tu est avec lui en dehors d'un endroit a l'abris des regards et puis, surtout la première fois que quelqu'un se trouve entre vous. Tu te moque un peu de lui , tu continue de le provoquer, on ne change pas ses bonnes habitudes après tout … Tu pose alors ton regard sur la jeune femme, elle te dit vaguement quelque chose mais, sans plus, le seul truc que tu peux te dire c'est qu'elle est plutot jolie, d'ailleurs tu lui fais bien remarquer. Enfin, c'est pas le moment de chercher a draguer qui que se sois maintenant que t'as Nils.

made by LUMOS MAXIMA

____________________


    Je me suis demander pourquoi je t'aime. Et puis tu m'as fait penser a une rose sur un sol ravagé. A une étoile filante dans un ciel sans lumière. Tu m'as fait penser a un sourire qu'on attend plus. c'est pour ça que je t'aime. Parce que tu es un morceau d'espoir dans un monde qui a arrêté d’espérer.©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Mer 3 Sep - 18:40





Je reste là, silencieux à manger ma glace, qui semble plutôt fondre sur ma main indéfiniment et je lui souris. Je la connais pas vraiment, mais elle me semble gentille comme fille, étrange certes et elle a le don pour me mettre mal à l'aise en me faisant clairement comprendre que je suis qu'une merde au lycée, parce que je ne suis pas aussi populaire que d'autre, mais elle est gentille. Et j'ai pas vraiment l'habitude de bien m'entendre avec une fille, bon ok, ça fais cinq minutes qu'on se parle... Mais c'est malheureusement rare que se soit le cas, puisque le peu de filles qui retenaient mon attention au lycée, parce que je les trouvais assez intelligente pour tenir une conversation sympa, finissaient soit dans le lit de Jonas, soit avait envie d'y finir et... ça avait juste le don de m'énerver, alors je finissais par plus leur parler... Me contentant de quelques potes qui au moins ne n'avait pas envie de se taper mon meilleur pote. Encore une fois, elle a le don pour me poser une question que je trouve perturbante et qui me retourne le cerveau... Je crois que ça m'amuse de voir qu'elle se rend juste pas compte qu'elle insinue clairement que je suis le larbin de Jonas, ou bien elle s'en rend compte et me fais juste passer pour un con...

"Tu parles de Jonas ? Tu sais, certains de ses amis sont aussi les miens ! Et sinon... Je m'en fou qu'il soit populaire ou pas, c'est juste mon... meilleur ami ! Un crétin, mais mon meilleur ami quand même ! Je m'en fou de savoir que tout le monde le connait, l'adore ou fait semblant de l'adorer. Et non, je me sens pas oublier... Parce qu'il est toujours là pour moi..."

Ok, l'espace de deux secondes, je pars totalement dans le vague et j'ai l'air complètement niais avec la fin de ma phrase et je retiens à peine le sourire complètement con qui pourrait s'afficher sur mes lèvres lorsque je dis ça, presque avec trop de tendresse pour un simple meilleur pote. Je détourne le regard d'elle et porte mon attention sur les gens plutôt. Mon regard passe de deux enfants en train de se disputer une balançoire, à un couple sur un banc, puis à une personne âgée en train de promener son chien, avant de se porter sur un type, en train de courir, dans notre direction. Et là le sourire est inévitable, parce que je le reconnais, je reconnais ce tee-shirt, cette veste en jean, ces cheveux décoiffé et cette façon de courir. Ouais, je reconnais tout simplement mon meilleur ? petit ? ami et je suis sûrement le type le plus con du monde, mais je sais que j'ai sûrement l'air un peu trop ravis de le voir, quand je le vois se planter en face de nous et m'appeler par ce surnom auquel je me suis déjà habitué et que j'aime déjà un peu trop.

"Jonas !" je m'exclame, sur un ton bien trop ravis " Je suis sortie de ma prison pour profiter de quelques heures de liberté ! Et toi ? Assis-toi idiot, reste pas planté là !"

Je souris et tire légèrement sur sa veste en jean pour l'inciter à s'asseoir, avant de finalement le lâcher et lui lancer un regard noir lorsque j'entend la suite de sa phrase et me retiens de l'insulter. Je lève les yeux au ciel et détourne mon regard de lui pour le reporter sur Cindy à qui je souris gentiment, dans l'espoir qu'il ne la mette pas trop mal à l'aise avec sa phrase à la con.

"De une, je ne drague pas... Moi... Ensuite, c'est Cindy, une fille du lycée et ça..."je dis en faisant un signe de tête vers Jonas. "Bah c'est Jonas !"

Je présente simplement les deux, avant de me souvenir que si Cindy semblait n'avoir aucune idée de qui j'étais, vu sa précédente question, elle semblait au moins connaître Jonas.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 26
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations:
⇘ Situation:
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Mer 3 Sep - 20:45



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER




Faut croire que tu as un bon flaire parce que -oh mon dieu- le voilà qui arrive vers toi et Nils. T'essayes de faire le point mentalement.

1- Est-ce que t'as l'air présentable? Non pas que tu aies l'intention de jouer les séductrices mais il faudrait pas paraître comme une clocharde.

2- Les battements de ton coeur, il faudrait que tu arrives à les contrôler pour éviter que tu ne fasses un arrêt cardiaque.

Et 3- T'as pas le temps d'y penser parce qu'il est arrivé à votre niveau.

Et là, il parle de sa belle voix et c'est pour dire quelque chose auquel tu ne t'y attendais pas. Il t'a qualifié de "bombe". Il te trouve jolie. Respire, reste zen... et évites de courir et de hurler de joie comme la folle que tu es. Reste normale. Il vient aussi d'appeler son ami "bébé" mais ça t'as à peine effleurer l'esprit tant la fin de sa phrase t'as touché.
Tu prends une petite respiration de façon à maitriser tes battements de coeur.
Juste au moment où tu arrives à trouver un rythme cardiaque normal, tu sens son beau regard sur toi. T'oses pas le regarder en face de peur de perdre dans ses yeux alors tu regardes tout et n'importe quoi. Il te fait une remarque comme quoi tu es belle, et là t'as juste envie de pleurer de joie tel une miss qui vient d'être élue plus belle femme de l'univers.
Tu entends vaguement Nils expliquer le pourquoi de sa venue ici et proposer à Jonas de s'asseoir.

Nils est entrain de te présenté à Jonas. T'aurais jamais pensé qu'un jour il puisse vraiment connaitre ton existence et de plus ... TE TROUVER JOLIE! Ce soir tu pourras faire de beaux rêves.
Pas la peine qu'il te présente Jonas, tu le connais déjà bien évidemment.

Tu te rends compte que tu n'as toujours pas prononcer un mot depuis son arrivée. Il manquerait qu'il te prenne pour une attardée.

Tu souris du mieux que tu peux à Jonas.

-Salut... ravie de te rencontrer.

Oh non, "ravi de te rencontrer", ça fait trop... trop quoi? Tu sais même pas quoi. De toutes les façons, tout ce qui tu pourrais dire ne te semblerait jamais assez bien pour lui. Tu n'étais pas préparé mentalement à le voir aujourd'hui.



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Jeu 4 Sep - 3:15



Tes secrets te ronges de plus en plus.

T'aurais pas cru tomber sur Nils aujourd'hui mais, au final tu ne va pas vraiment t'en plaindre, ça te fais juste un peu bizarre de le voir comme ça. dehors, sans aucun endroit ou te cachez, tu va devoir assumer ce que tu lui a promis, demander, peu importe le prix a payer, il va falloir que tu lui prouve que tu ne te foutais pas de lui. Parce que oui, tu tiens a lui, ce n'est pas des paroles en l'air, c'est juste plus dur de le crier en public ce genre de chose. Tu décide de faire comme il te l'as dit, de faire croire aux gens se qu'ils veulent croire meme si t'as un peu du mal a ne pas simplement lui sauter au cou. Tu tente comme tu le peux de savoir ou tu a déjà vue cette fille .. Cindy .. sa ne te dit pas grand chose. Tu cherche encore un peu et pendant ce temps tu répond a Nils qui n'a pas l'air franchement ravie des compliment que tu viens de faire a la jeune femme.

_ Ben moi aussi j'suis sortis un peu de ma prison, j'avais besoin d'air frais ! ... ho ça va je sais que tu dague pas, détend toi un peu et moi non plus j'drague pas, fais pas ton mec jaloux Nils !

Sa t'amuse de le voir dans cet état rien que pour une simple petite remarque, tu te met a rires comme un idiot avant d'enfin te décider a te poser a coté de lui. Tu pose sa tête sur son épaule et le regarde d'un air suppliant comme pour lui dire que t'es désolé de l'avoir vexé ... meme si c'est pas vraiment le cas, oui sa te fais juste rire. Et puis c'est vrai quoi, t'as rien fais de mal la .. non ? Tu te penche alors un peu en avant regardant la jeune inconnu et puis soudain sa te reviens un peu, tu sais ou tu l'a déjà vue et meme si t'es sur de rien tu compte bien savoir si tu te trompe ou non.

_ Ravie aussi alors .. Cindy ! Dit, t'es pas une pote a Amber par hasard ? J'crois bien t'avoir déjà vue avec elle ?

Tu n'aurais jamais crus pouvoir avoir une conversation a peu prêt normal un jour avec des gens du bahut. Pourtant c'est bien le cas et ça fait un bien fou, tu fait alors glisser l'une de tes mains autour de la taille de Nils avant de repose ta tête sur son épaule. Tu t'sens juste bien et t'as pas vraiment peur, cette fille ne doit pas vraiment etre un danger en plus alors tu compte aussi un peu en profiter pour voir ce que sa peu faire aux gens de vous voir ensembles. Tu regarde a la glace que ton -petit- ami a entre les mains, tu attend un peu , juste un peu parce que tu crève d'envie de le provoquer a nouveau. Il en a un peu au bord de la bouche, tu te met a sourires comme un idiot, ça se voit que t'as envie de faire une connerie ... et tu ne te fais pas prier. Tu te redresse un peu et viens lécher le coin de ses lèvres , sans autre forme de proche, avant de revenir dans ta position de tout a l'heure et de contenir te rires comme tu le peux, ayant bien trop envies de voir sa réaction.

_ Désolé bébé mais ... tu sais bien que je n'aime pas quand t'es sale !

Et une petit allusion a la dernière fois pour finir de l’embarrasser. Enfin, t'est pas non plus en reste , tu tentes juste de ne rien montrer parce qu'en réalité t'es tout simplement mort de trouille de faire ça en public. Tu jette quelques coup d’œil a la jeune fille a coté de Nils, et t'observe un peu de voir ce que sa lui fait .. quoi que, les gens sont souvent bien capable de trouver des excuses a la con dans ce genre de situation juste pour ne pas voir la réalité en face. meme si plus le temps passe et tout deviens un peu flagrant.

made by LUMOS MAXIMA

____________________


    Je me suis demander pourquoi je t'aime. Et puis tu m'as fait penser a une rose sur un sol ravagé. A une étoile filante dans un ciel sans lumière. Tu m'as fait penser a un sourire qu'on attend plus. c'est pour ça que je t'aime. Parce que tu es un morceau d'espoir dans un monde qui a arrêté d’espérer.©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Jeu 4 Sep - 5:43





Je mentirais si je disais que la première personne à qui j'avais pensé en sortant de chez c'était pas Jonas. Evidemment qu'il m'était immédiatement venu à l'esprit quand je me suis enfin décidé à prendre le large. Je voulais le voir et j'ai hésité à lui envoyer un message pour que se soit le cas, mais après réflexion, je me suis ravisé, me disant que j'aurai trop du mal à rentrer en temps et en heure si j'étais avec lui. Et la pensée qui me traverse l'esprit est vraiment la plus niaise que j'ai jamais eut, puisque j'en viens à me dire que le destin fais vachement bien les choses quand il s'y met !

"Normalement, je devrais pas moi... Je suis encore punis jusqu'à demain, mais je me suis autorisé une remise de peine pour... bonne conduite... Et je ne le suis pas, du tout !"

Non je le suis pas, enfin... C'est juste que je connais Jonas et son goût pour me provoquer, par coeur et que malgré tout, je trouve Cindy gentille et je commence même à l'apprécier. J'ai pas envie de finalement changer d'avis et d'en venir finalement à être agacé par elle, parce que cet andouille de Jonas apprécie juste un peu trop m'embêter et qu'il sait parfaitement qu'en jouant ainsi. Il tape dans le mille. Et je voudrais continuer de lui en vouloir un peu, ou du moins faire semblant, mais le voir s'installer tout prés de moi, poser sa tête sur mon épaule et me regarder avec ce regard... C'est juste impossible, alors je lève simplement les yeux au ciel en essayant de retenir un sourire, qui pourtant m'échappe et je lui pince juste un peu les côtes en lui disant que c'est un idiot. Mais il est déjà complètement pardonné et c'est assez frustrant de voir que j'ai aucune volonté de lui résister.

J'attend que Cindy réponde à Jonas, même si je sais déjà qu'effectivement il a raison, elle connait Amber, puisqu'on vient à l'instant dans parler et je reste silencieux, un peu dans le vague, la tête ailleurs. Quand je sens Jonas poser sa main sur ma taille, je me fige l'espace de quelques secondes et je peux pas m'empêcher de reporter mon attention sur Cindy, pour voir si elle l'a vu faire et aussi un peu sa réaction et je regarde aussi machinalement autour de moi, pour voir qui serait susceptible de nous reconnaître dans le parc. Et puis je finis par me détendre un peu et me caler juste un peu plus dans contre lui, parce qu'après tout, c'est rien de grave et puis, on s'est bien dis qu'on s'en foutait du reste et je même si c'est compliqué, je suis bien décidé à pas laisser faire Jonas tout seul. Et je commençais à peine à me sentir à l'aise, quand Jonas se décide à s'approcher vers moi, pour lécher la glace qui se trouvait au coins de mes lèvres. Et là ça ne manque pas, je pique un fard et mes joues me brûlent tellement je me sens con. Je le regarde avec de grands yeux et sans vraiment m'en rendre compte, je repasse ma langue là où il vient de le faire.

"C'est juste que je sais que t'aime tellement me nettoyer que je te laisse faire..."

Et ma phrase n'arrange pas vraiment mon état, je me sens encore plus con à cet instant et lui est à la limite de mourir de rire et j'ai juste envie de le frapper de faire ça. J'essaie de me calmer, de rester naturel et de pas avoir l'air totalement con. Parce que j'ai pas vraiment envie que Cindy se disent qu'on est complètement débiles par ma faute et qu'elle prenne peur de se dire qu'elle est juste en présence de deux cinglés. Je pose ma tête quelques secondes sur l'épaule de Jonas quelques secondes et je lui murmure discrètement que je le déteste, même s'il n'y a pas une once de méchanceté dans ma voix et je me redresse finalement en souriant le plus naturellement du monde.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 26
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations:
⇘ Situation:
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Jeu 4 Sep - 16:16



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER


-Ouais, Amber et moi, on traîne quelques fois ensemble.

Entendre ton nom sortir de sa bouche c'est si tu entendais la présentatrice des résultats du loto prononcer le tien pour t'annoncer que tu venais de gagner 1 million. Cela pourrait paraitre excessif comme exemple mais c'est à peu près ce que tu ressentais. Tu tournes la tête dans la direction opposée pour éviter de trop rougir en sa présence.
A force, tu ressembleras à une écrevisse.

"Bébé? Il appelle son ami comme ça? Tu souris, cela prouve ce que tu pensais. Derrière ses airs de badboy, c'est un garçon très sympathique envers ses amis.

Une fois tes émotions passés, tu te retournes vers eux avec un sourire qui petit à petit s'estompent pour finir en un rictus d'incompréhension. Puis quand tu regardes mieux, tu remarques que tu te trompais. T'as cru qu'ils s'embrassaient mais en faite c'était juste Jonas qui léchait... le.. coin.. de la... bouche..de son.. ami...

Les rouages de ton cerveau tournent quelques instants puis tu finis par te dire que c'est un grand sensible et qu'il ne cache pas son affection envers les gens qui lui sont proches tel que Nils. Tu te préoccupes des sous entendus qui parviennent à tes oreilles et te dis que ton esprit doit être trop impur et que c'est pour ça que tu qualifies leurs parole, d'osées.
Tu tentes de reprendre un sourire naturel mais c'est bizarre parce qu'au fond de toi, t'as comme un mauvais présentiment que bien sur, tu préfères ignorer.
Tu cherches n'importe quoi, histoire de faire la conversation et de pas rester là comme une plante. Tu places une mèche de cheveux derrière ton oreille et prends enfin la parole.

- Sinon, euh...


Ben enfaite tu sais pas quoi dire. T'es tellement une fille ennuyeuse que t'as pas de sujet de conversation. Tu souhaites qu'ils t'aient pas entendu et te demande de terminer ta phrase. Tu paraitrais cruche.
Plus que tu ne l'es déjà.



____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Jeu 4 Sep - 17:04



Tes secrets te ronges de plus en plus.

Tu fixe Cindy, cherchant a voir si elle a réagis, peu etre meme compris mais, elle te parais étrange. Comme si quelque chose se bloquer dans son cerveau face a ça. Tu ne sais pas pourquoi mais, sa ne te donne envie d'une simple petite chose, provoquer encore plus Nils, et bien lui faire comprendre que ce n'est pas juste ton meilleur pote. Tu pensais etre terrifié a l'idée que quelqu'un le sache mais, c'est tout le contraire. Tu meurt d'envie de le montrer, encore et encore, t'as envie de tout dire, mais, tu te tais, t'as envie qu'elle comprenne par elle meme.

_ ha je me disais bien que je t'avais déjà vue traîner avec elle ! .. p'tain quand je pense que tout le bahut crois que je suis avec elle , j'suis pas con a ce point quand meme ... !

si tu ne l'as jamais touché ce n'est pas vraiment pour les raisons que tu laisse paraitres. t'as assez de respect pour cette fille pour ne pas la traiter comme un jouet bien que tu ne soit pas toujours des plus tendre avec elle. Tu te tourne a nouveau vers Nils, ton foutus sourire ne te quitte pas.

_ Mais oui bien sur, mais t'est pire u'un gosse en fait, tu t'en fou ... partout et tu nettoie jamais .. alors je le fait !

tu continue de rires. Tu entend alors Cindy lâcher quelques mots, tu la regardes d'instinct pour savoir ce qu'elle voulais demander sauf qu'elle se tais a peine après avoir commencer a parler. Tu te penche un peu plus vers elle, décollant ta tête de l'épaule a Nils mais ne lâchant pas sa taille.

_ Oui ?

Ta voix est plutôt rassurante. ici tu n'as pas a faire bonne figure, a jouer le mec populaire. Tu tentes juste comme tu le peux de la mettre a l'aise bien que d'un autre coté tu rêve aussi un peu du contraire avec ton idée de lui montrer ce qui se passe entre Nils et toi. En attendant qu'elle réponde, tu te remet dans la meme position que tout a l'heure et sans vraiment te contrôler, viens embrasser ton .. petit ami, et cette fois pas juste au coin des lèvres. Plus voyant c'est impossible. Si elle ne comprend pas, elle est vraiment aveugle pour le coup, étrangement tu n'est pas gêné plus que ça, par contre peu etre que Nils l'est un peu, ce qui au final te donne encore plus envie de le couvrir de baiser.

made by LUMOS MAXIMA

____________________


    Je me suis demander pourquoi je t'aime. Et puis tu m'as fait penser a une rose sur un sol ravagé. A une étoile filante dans un ciel sans lumière. Tu m'as fait penser a un sourire qu'on attend plus. c'est pour ça que je t'aime. Parce que tu es un morceau d'espoir dans un monde qui a arrêté d’espérer.©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Ven 5 Sep - 11:51





J'essaie tant bien bien que mal de rester naturel malgré la gêne, parce que oui je crois que je suis au summum de la gêne occasionné par Jonas. Je pense qu'il n'aurait pas pu faire mieux, même en le voulant. Mais ce n'est pas le fait qu'il se montre si proche de moi en public ou qu'il soit même à deux doigts de m'embrasser en voulant me provoquer. Non ce n'est absolument pas ça, c'est assez étrange et nouveau, mais je m'étais fais à l'idée que tout cela me perturberais... au début. Je suppose que j'en prendrais rapidement l'habitude, puisqu'il m'a prévenu, qu'il ne comptait pas se retenir. Et l'idée est loin de me déplaire, bien au contraire... Je dois juste avoir besoin d'un temps d'adaptation moi aussi, pour me faire à l'idée que nous passons de meilleurs amis à bien plus que ça aux yeux des gens.

La seule chose qui me gêne, c'est de le faire devant Cindy, qui au final nous connaît à peine, enfin moi surtout puisqu'elle semble au moins connaître Jonas de nom. J'ai juste peur de la... traumatisée ? Ok, ce n'est pas vraiment le bon terme et si elle est traumatisée par ça, je la plein sincèrement. Non, ce que je ne veux pas, c'est qu'elle se sente mal à l'aise, je n'aime pas quand les gens se sentent mal à l'aise et j'ai juste peur que se soit la réaction que l'on provoque en nous voyant agir comme on le fait. Je devrais m'en fiche de ce qu'elle pense, après tout je la connais à peine. Mais je la trouve sympa et j'ai pas vraiment envie qu'elle parte en courant en se disant qu'on est deux grands malades. Alors malgré tout, je scrute quand même sa réaction, à fin d'essayer de voir si elle est choquée, gênée ou quoi que se soit d'autres, mais rien ne semble transparaître d'elle pour le moment. Alors j'essaie juste de porter mon attention sur la conversation et d'avoir l'air le plus naturel possible.

"Sérieux !? Je savais pas que tout le monde pensait ça... Je suis vraiment pas à la page !"

Ok, c'est la réflexion la plus débile au monde, mais je suis pourtant tout ce qu'il y a de plus sincère dans mon étonnement. Je ne prête pas vraiment attention aux ragots qui courent, si je suis au courant de toutes les filles avec qui Jonas à pu s'envoyer en l'air, c'est juste parce que cette andouille se sentait obligé de me le dire... à chaque fois. Mais le reste, me passe bien au-dessus de la tête. Et pour ce qui est d'Amber, j'ai pour ma part la certitude qu'il ne s'est jamais rien passé avec elle, sans vraiment savoir pourquoi d'ailleurs, parce qu'il ne me l'a jamais dis. Alors oui, je suis juste surpris et assez amusé d'entendre cette nouvelle !

"Je crois me souvenir que tu n'étais pas totalement innocent au fait que je m'en sois mis partout... la dernière fois !"

Je lui adresse un grand sourire pendant l'espace de quelques secondes, mais l'enlève immédiatement de mes lèvres. Ok c'est super déplacé ce que je viens de dire et un sous entendus pas très subtile, je vais juste me faire griller... Je tente de ne pas rougir et reporte mon attention sur Cindy. Je ne veux pas qu'elle pense qu'elle gêne ou qu'elle ait l'impression de tenir la chandelle.

"Au faite Cindy, tu vis ici depuis longtemps ? Dis moi non... Je m'en voudrais moins de ne même pas être capable de me souvenir de ton prénom."

Je lui souris gentiment et tente l'humour pour la mettre à l'aise. Ok c'est un échec, j'ai un peu un humour de merde pour le coup, mais bon si elle se fout de ma tronche c'est au moins ça. Je me retiens d'aller nicher ma tête dans le cou de Jonas pour cacher ma honte et me tourne simplement vers lui en soupirant légèrement, une façon de dire que je suis vraiment inutile quand je m'y mets. Je me tourne vers lui pour chercher son regard et c'est pas vraiment ça que je trouve. Non ce que je rencontre, c'est ses lèvres contre les miennes et ma premières réaction est de répondre, une seconde, peut-être deux, par habitude et parce que merde, ça faisait bien trop longtemps que je n'y avais pas eut le droit. Mais après ça, on se recule et je rougis juste violemment de ce qu'il vient de faire, gêné au possible, j'aimerai ne pas l'être et mais c'est juste le cas. Et j'ai juste, la réaction la plus enfantine qu'il soit pour un mec de dix-huit ans passé. Je le pousse légèrement en lui frappant l'épaule et vient ensuite poser ma tête sur celle-ci en râlant discrètement. Et je m'en veux un peu, de réagir comme ça fasse à Jonas alors qu'il fait juste ce que nous avons dis et aussi d'être comme ça devant Cindy alors qu'elle me connaît à peine.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 26
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations:
⇘ Situation:
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Ven 5 Sep - 13:20



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER


Tu écoutes Jonas se plaindre que tout le lycée pense qu'il sort avec Amber et que ça l'énerve qu'on le prenne pour un con. T'es pas totalement d'accord, au delà de ses airs hautains et superficiels, c'est une chic fille. Jonas a entendu tes quelques mots prononcés sans aucun but précis et te regarde avec un air interrogative. Mais heureusement pour toi, Nils engage la conversation en te posant une question à laquelle tu t'empresses de répondre.

- Désolé de te décevoir mais oui, je suis naît ici. Et t'inquiète pas, t'as pas à culpabiliser.


Tu lui souris, le pauvre, il a l'air vraiment de se sentir coupable mais il a vraiment pas à s'en faire, tu t'en fiche qu'il te connaisse ou pas. Surement t'as l'air vexée alors que tu ne l'es pas du tout.

Tu sens ton portable vibrer dans ta poche, tu le prends pour voir qui t'as envoyé un message mais tu te rends compte que la vibration émise était juste pour signaler que la batterie était très faible et que le téléphone ne tarderait pas à s'éteindre.
Tu le remets dans ta poche, relève la tête et sursaute, une libellule est passée à quelques centimètres de ton visage. Elle s'éloigne et tu tournes la tête vers Jonas et Nils....

Et là, tu beugues. Ton disque dur interne surchauffent puis s'arrête soudainement. Pause. Arrêt sur image. Le Terre arrête subitement de tourner autour du soleil, du moins dans ton univers à toi.
Jonas. Nils. S'embrasser.
Tu les regardes la bouche à demi-ouverte, les yeux pratiquement dans le vide.
Tu te dire que tu es confortablement couché dans ton lit et que tu te reveilleras soudainement au milieu de la nuit te rendant compte que c'était juste un mauvais rêve. Mais voila tu te reveilles pas, c'est la dure réalité de la vie qui te frappes en plein dans la figure. Et ça fait assez mal.
Tu bégayes les seules mots qui tu arrives à sortir.

-Vous... vous... êtes...

Tu avales ta salive presque de travers.

- Ensemble?

C'est con parce que t'espère qu'ils rigolent et te disent que ce n'est qu'une blague...

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
[/color][/color]

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Ven 5 Sep - 14:18



Tes secrets te ronges de plus en plus.

t'as beau ne pas toujours le vouloir t'as quand meme l'art de foutre la merde partout ou tu passe. sa ne t’étonne pas vraiment que Nils ne soit pas au courant de ce genre de rumeur mais, c'est vrai qu'au bahut pas mal de monde vous croit en couple, secret comme officiel, pas mal aime y croire. les gens aimes bien se faire des films au final, des truc beau, niais. Alors qu'en réalité tu pense plus les choqué qu’autre chose ... bon en fait c'est pas pour te déplaire ça. T'adores choqué ton petit monde, c'est d'ailleurs un truc dans lequel t'es de plus en plus doué.

_ ben ouais ! Tu savais pas bébé ? Tout le monde en parle au bahut, j'ai meme déjà vue une fille nous espionner alors qu'on parler ensembles , bon j'ai pas réussi a voir qui c'est mais, c'est surement une qui ... enfin voila la , une nana jalouse que j'ai du me faire j'pense ! N’empêche j'aime bien comment toute ses filles me crois si parfait, bon ok j'en suis pas loin c'est vrai mais, c'est marrant!

tait toi Jo .. tais toi. ha merde trop tard t'as déjà dit ce qu'il y avais a dire .. Tu te moque de toute ses filles et tu te la pète comme si sa ne suffisais pas. T’enchaînes provocation sur provocation et pas toujours sans t'en rendre compte d’ailleurs. Les paroles de Nils te font tout simplement éclater de rire, tu te doute qu'il regrette un peu ses paroles vue la tête qu'il fait. Ce qui ne te donne qu'une envie, le mettre un peu plus mal a l'aise. Oui c'est salaud mais, t'adores ça.

_ parce que t'étais innocent toi dans l'histoire peu etre ? C'est toi qui ma provoquer je te signale !

Tu lui tire la langue comme un enfant pourrais le faire. Tu ne lâche pas sa taille, tu veux etre contre lui et que ce moment ne se stoppe jamais, te retrouvant un peu dans le meme état que hier. tu le regarde changer de sujet comme il le peu, tentant d'aborder Cindy aussi pour ne pas la laisser toute seule dans cette histoire. Sa réaction face a ton baiser te laisse un peu perplexe , c'est qu'il te repousserai presque en plus. Bon ok il fait ça gentiment mais, con comme t'es sa te vexe un peu.

Tu te tourne alors vers Cindy et la voir aussi choquer, c'est peu etre horrible a dire mais sa en serais presque jouissif.  Tu l'entend bégayer, elle a l'air encore plus perdus que tu aurais pu l'imaginer. Puis, elle te la pose enfin cette drôle de question, t'a beau t'y etre préparer, t'as du mal a l'entendre vraiment. sauf qu'a ce moment la tu ne trouve rien d'autre a faire que de te tourner vers Nils , t'as envie de lui faire payer son comportement de gamin d tout a l'heure meme si tu ne lui en veux pas vraiment.

_ Nils , j'te laisse répondre a la question !

Tu fais ton plus beau sourire, au final lui et Cindy on l'air paumé, l'un choqué et l'autre mort de honte alors que toi ... ben toi cette situation te fait juste rigoler.

made by LUMOS MAXIMA

____________________


    Je me suis demander pourquoi je t'aime. Et puis tu m'as fait penser a une rose sur un sol ravagé. A une étoile filante dans un ciel sans lumière. Tu m'as fait penser a un sourire qu'on attend plus. c'est pour ça que je t'aime. Parce que tu es un morceau d'espoir dans un monde qui a arrêté d’espérer.©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Mer 10 Sep - 6:00





J'écoute Jonas se vanter comme c'est pas permis et je peux pas m'empêcher de lever les yeux au ciel. Ce type ne changera jamais, il a un ego tellement immense que je me demande comment on fait pour tenir tous sous cette arbre sans que ces deux là ne prennent toute la place. Mais j'arrive pas non plus à m'empêcher de rire, parce que même s'il m'exaspère, ça m'amuse de le voir comme ça et de juste avoir le plaisir de pouvoir le remettre à sa place.

"T'as vraiment l'ego le plus énorme que je connais, vraiment, tu t'arrêtes jamais ! Si les filles croient que tu es parfaits quand elles te regardent, crois-moi, une fois qu'elles te parlent, elle doivent s'apercevoir très vite que c'est loin d'être le cas ! Ton aura ne les éblouis pas assez pour ça... Enfin j'espère pour elles !"

Je lui souris et reporte toutes mon attention sur Cindy, pour pas juste la laisser dans son coin alors qu'à la base c'est avec elle que je parlais et je l'entends me dire qu'elle a toujours vécu ici et je peux pas m'empêcher de m'en vouloir malgré tout. Parce que c'est pas une grande ville, mais même si tu peux pas connaître tout le monde, je connais pas mal de monde et en particulier les gens du lycée et je suis juste surpris de lui avoir jamais adressé la parole. Surtout qu'elle a l'air vraiment sympa et intéressante et c'est pas souvent ce que je peux penser des filles. Enfin surtout de notre âge étant donné qu'elles ont souvent qu'une seule idée en tête.

"Merde désolé... Je m'en veux quand même un peu de ne pas avoir été foutu de mettre un nom sur ton visage ! C'est pas une grande ville alors j'aurai pu au moins savoir ton nom... Enfin tu savais pas le miens donc on va dire qu'on est quitte !"

J'essaie de jouer un peu sur l'humour pour faire passer ma petite gêne et surtout pour la détendre, parce que j'ai l'impression qu'elle est juste mal à l'aise et j'aime pas que se soit le cas quand je suis avec quelqu'un, j'ai juste l'impression que c'est ma faute et puis c'est décidément pas Jonas et ses provocations qui vont m'aider... En parlant de ça... Il continu encore et je me décide à pas lui répondre, mais ce qui suit sort tout seul.

"Je me souviens très bien t'avoir simplement demander de me donner un coup de main... C'est toi qu'a décidé de pas utiliser tes mains !"

Ok, j'aimerai tellement pouvoir contrôler ce que je peux dire, surtout quand je suis avec lui, mais c'est visiblement impossible avec lui. Et comme si ça ne suffisait pas à être gêné, après qu'on se soit embrassé, j'entend Cindy demandait si on est ensemble ou pas et là je me retourne une nouvelle fois vers Jonas, je le regarde, le suppliant de nous sortir de là, en gros de répondre, n'importe quoi, mais de répondre, de ne pas me laisser faire. Mais cet enfoiré n'est toujours pas décidé à arrêter mon supplice. Je l'entends me dire de répondre à la question et je le fusille du regard alors qu'il me regarde avec un grand sourire. Je me penche alors vers lui et lui murmure à l'oreille.

"J'espère que tu t'amuses bien là tout de suite... Trésor, parce que t'es pas prêt de reprendre ton pied avant un très long moment après ce coup là !"

Je me redresse et le regarde avec un regard noir et sans qu'un seul son ne sorte de ma bouche, j'articule correctement "enfoiré" pour qu'il comprenne avant de lui adresser un petit sourire et de reporter mon attention sur Cindy, décidé à ignorer comme il se doit Jonas. Je réfléchis à quoi lui répondre. Parce que je peux pas lui dire que non nous ne sommes pas ensemble, c'est faux et puis surtout, Jonas me prendrait sûrement très mal si je me défilais comme ça et j'ai beau lui en vouloir à l'heure actuelle, je veux pas lui faire ça après tout ce qu'il a fait. Mais et je ne sais pas pourquoi, en disant oui, j'ai l'impression que je vais juste lâcher une bombe en plein milieu du parc et en plein sur elle, la pauvre qui n'a rien demandé à personne. Je la regarde et j'ai l'impression qu'elle attend juste que je me mette à rire en lui disant que non, c'est juste une énorme blague. Je comprends pas vraiment pourquoi, mais je veux bien imaginer que de devoir entendre ça, apprendre qu'on est ensemble ça peut complètement la déboussoler, ça déboussolerait tout le monde je pense. Enfin surtout quand on connait Jonas, pour ma part, tout le monde finira sûrement par y réfléchir à deux fois et par se dire que c'est peut-être pas si surprenant que ça étant donné qu'on ne m'a jamais vu avec personne.

"Je... C'est... Un peu le cas...Ouais !"

Et à ce moment je me retiens juste d'aller enfouir mon visage sûrement rouge comme il ne l'a jamais était dans le cou de Jonas pour juste me cacher, mais je me souviens que je lui en veux et qu'il est hors de question que je craque tout de suite. Alors j'essaie juste de me contrôler, d'avoir l'air totalement normal et détaché, même si je sais bien que c'est peine perdue. Je détourne le regard et d'un coup, l'herbe qui se trouve sous moi, devient la chose la plus passionnante du monde à mes yeux.  
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 26
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations:
⇘ Situation:
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Mer 10 Sep - 17:40



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER


Tu les regardes, tour à tour. Leur façon de parler, de se regarder, de se toucher... Tout se rassemblent que les pièces d'un puzzle grandeur nature. C'est évident. Leur sous-entendus salaces te paraissent soudain plus explicites. Tu n'as même plus besoin d'attendre la réponse. Même si tu tiens à l'entendre à voix haute. Tu détourne vers tout et n'importe quoi, te te sens presque perdue. Tes doigts triturent les courts brins d'herbes qui t'entourent. Tu avales difficilement ta salive et fait tout pour que les larmes ne te montent pas aux yeux. Ça serait ridicule de fondre en larmes devant eux. Tu attendras d'être arrivé chez toi et de pleurer dans ton lit.
Tu vois Nils se relever et sans savoir pourquoi, enfin oui tu sais mais c'est assez soudain, ce garçon que tu trouvais sympathique et généreux, il y environ 1/4 d'heure, te semble tout le contraire.

Il te confirme enfin ce que tu as deviné un peu plus tôt. C'est dur de s'en rendre compte sois même mais c'est encore plus dur de l'entendre à voix haute. Tu ne sais pas quoi dire, tu sais même pas si en ce genre de situation il y a une phrase tout faite à sortir.
Finalement, un tout petit mot, une onomatopée qui te sors d'entre les lèvres.

- Wow...

Le genre de "wow" qui veut faire croire que tu es agréablement surprise alors que t'as juste une envie, c'est de hurler et de te barrer de là. Et tu ne sais pas vraiment pourquoi, tu continues sur cette lancée.

- C'est super...

Tu sens tes yeux se remplir d'eau et tu portes ton attention sur les herbes que tu arraches avec ta main. Les pauvres, elles t'ont rien fait et toi, tu les arraches de leur terre. Elles assistent juste au déchirement de ton coeur...


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Jeu 11 Sep - 3:03



Tes secrets te ronges de plus en plus.

Tu t'en fou des gens, meme d'elle, tu t'en fou, tout simplement. T'as toujours étais un putain d’égoïste, un connard sans nom et au final, ça, ce n'est pas prêt de changer. Tu les provoques, tu veux qu'il réagisse, que sa leurs fasses peur, que sa leurs pète le cœur, tu veux voir ce que les gens en pense. Leurs gueuler que tu t'en fou de leurs avis, le défendre, l'embrasser devant eux, leurs prouver qu'il n'est pas comme toutes ses pouffiasses que t'as pu sauter depuis que les gens te connaisse.

«Ho si t'en fait pas mon vieux, bien sur que si qu'elles continues de m’idolâtrer ! Et franchement t'es pas le mieux placé pour trouver ça con … si quelqu'un sur cette terre sais a quel point j'peu être con c'est bien toi, et pourtant t'es toujours la ! »

Les mots sortent tout seul. Sa t'amuses. T'emmerdes le monde. T'as plus de doutes mais, des centaines de question qui tourne en boucle dans ton esprit, encore et encore, cette situation va te rendre taré, t'en est persuader sauf que tu fait avec. Tu l’écoutes parler avec cette fille qui a désormais l'air un peu déconnecter de la réalité, enfin ce n'est rien comparer au moment ou Nils lâche enfin cette fameuse bombe. Tout explose autours de vous. Sauf toi. Toi sa t'fait marrer, sa te vexe peu être aussi un peu qu'il sorte ça comme ça, comme si il avais besoin d'hésiter pour y répondre a cette foutu question. Comme si t’arriverai enfin a offrir ça a quelqu'un et que cette personne en question n'en voulais pas vraiment. Alors oui en fait, sa te vexe. Il te provoques lui aussi avec ses sous entendu, tu les oublies. Sa t’énerves.

«Un peu le cas ? T'es sérieux Nils ?»

Tu le regarde avec un air blasé. Fatigué. Pour toi c'est bien plus «qu'un peu». Ton regard se pose, comme par réflexe sur Cindy. Sa n'as pas l'air de la mettre en joie, ses mots sonne faux, tellement faux que si tu avais un cœur sa te ferais sûrement mal pour elle. Non en fait, sa t'amuse ça aussi. T'es qu'un connard, un pauvre connard et le pire c'est que tu aimes l’être malgré tout, tant que tu fait pas une énorme connerie, tu ne te stoppe pas. Tu ne voit pas ses larmes qu'elle cache comme elle le peux. Enfin si tu les voit et c'est ça le problème. Parce que tu ne peux pas t’empêcher de dire une connerie, tu le sais que c'est bien plus que ça mais, tu continue sur ta lancé destructrice.

«P'tain j'pensais pas que sa te mettrais dans cet état que j'me comporte comme un pédé ! »

Autre bombe lâché et pas des moindre. De un tu ne te moques pas vraiment d'elle mais, tu ris, tu fais juste ça et c'est pas franchement classe. Pour finir t'assumes toujours pas le fait d'aimer un mec, tu ne te comporte pas comme, tu est mais ça tu ne veux pas en entendre parler. T'aimes les filles. T'aimes Nils. Point final. T'as tout de meme un élan de gentillesse, enfin tu crois que sa y ressemble. Tu te redresse un peu et te penche vers elle. T’attrape une mèche de cheveux qui cache son visage et tu prend une voix un peu trop douce a ton goût.

«Hé ! Faut pas pleurer ma belle ! »

Tu souris. Tu ne te fous pas de sa gueule, tu te veux juste gentil. Tu lui montre que t'as vue ses larmes. Mais, sa tu t'en fou, tout le monde pleure après tout. Personne ne peu le voir a part toi et Nils. Nils tu le connais, c'est la dernière personne au monde qui aurais envie de se foutre d'elle et toi … toi tu tentes comme tu peu de ne pas le faire, on ne sais jamais, peu être qu'elle a vraiment mal. Peu être qu'elle ne fait pas comme toute les filles que tu connais qui pleurer tout le temps pour un rien.

made by LUMOS MAXIMA

____________________


    Je me suis demander pourquoi je t'aime. Et puis tu m'as fait penser a une rose sur un sol ravagé. A une étoile filante dans un ciel sans lumière. Tu m'as fait penser a un sourire qu'on attend plus. c'est pour ça que je t'aime. Parce que tu es un morceau d'espoir dans un monde qui a arrêté d’espérer.©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Dim 14 Sep - 10:34





Je lève les yeux au ciel. Cet andouille ne comprendra jamais que c'est pas l'image qu'il donne à tout le monde que j'aime, mais le reste. Le vrai Jonas, celui qui se la pète toujours autant, mais qui est quelqu'un de vrai et de bien par moment même. Qui n'est pas juste l'image qu'il veut bien se donner. Le type qu'à un coeur, qui me fait rire est qu'est là pour moi. A vrai dire l'image qu'il donne aux autres, auraient plus tendance à me rebuter, pas vraiment à m'attirer. C'est sûr, si je n'avais pas été son meilleur ami, j'aurai pas vu ce côté là de lui et je n'aurai jamais été attiré par lui.

"Je suis loin de t’idolâtrer quand t'es au lycée, désolé pour ton ego de te dire ça mais c'est le cas... C'est pas cette facette là qui fait que je tiens à toi ! Et ouais t'es con... Mais faut croire que j'aime bien quand t'es con... Enfin, la plus part du temps..."

Et puis après tout s'enchaîne, mon cerveau manque d'oxygène, parce que pendant un moment, j'arrête de respirer. Je reste là à les regarder tour à tour, je prends peu à peu conscience de ma connerie. Et je sais pas à qui j'en veux le plus, à Jonas pour avoir pris autant de plaisir à me laisser me démerder tout seul, après m'avoir dit qu'il serait là pour moi, sachant très bien que je suis nul pour gérer ça, que moi, provoqué le monde, c'est pas un truc qui me passionne et que je me soucis de ce qu'on peut penser, de lui surtout, plus que de moi. Ou si je m'en veux à moi d'avoir sorti une telle connerie. Ouais c'est à moi que j'en veux le plus et lui aussi il m'en veut et ça c'est encore pire. Je m'étais retenu, mais je baisse finalement la tête pour la foutre dans mes mains avant de finalement me relever pour le regarder.

"Excuse-moi" Je dis sincèrement et le plus doucement possible. "Mais merde, t'en as fais exprès, tu savais que j'allais dire une connerie !" Je reprends sur le même ton, pour par l'énerver, pour pas qu'il m'en veuille, mais parce que je suis pas seul responsable de ma connerie, même si je le suis en grande partie.

Je lève les yeux au ciel, je m'intéresse subitement à l'arbre sous lequel on se trouve, je le trouve étrangement magnifique. J'essaie d'oublier l'espace de quelques secondes qu'ils sont là, juste pour me calmer. Mais je l'entend parler lui, toujours et questions conneries, il est pas mieux que moi. "Comme un pédé", il est sérieux là ? J'ai envie de me barrer tellement il peut m'agacer par moment. Je le revoit le soir à cette soirée, où il était juste un abruti et comme il est comme ça, j'ai juste envie de le détester et de me casser. Je l'ai jamais fais jusque là. Mais bordel est-ce qu'il se rend au moins compte que même si lui ne se pense pas homo, c'est un peu, mon cas et que j'ai juste l'impression de me faire insulter quand je l'entends parler. Je lève les yeux au ciel et je me retourne vers lui.

"Pédé !? Tout dans la classe, tu changes pas..."

Je détourne une nouvelle fois les yeux de lui, je me détache de lui même. J'en ai pas envie, mais il m'agace par moment, quand il m'en veut après m'avoir forcé à faire un truc que je ne voulais pas faire, quand il se comporte comme un idiot et ne pense qu'à lui. ça me rappelle juste qu'il est vraiment pas parfait et ça j'ai tendance à l'oublier. Je reste concentré sur l'arbre jusqu'à ce que je l'entende parler à Cindy, lui dire qu'il ne faut pas pleurer. Et c'est comme si mon cerveau se remettait de nouveau en marche. Je tourne immédiatement ma tête vers elle et je la regarde et il a raison, enfin du moins elle a pas l'air en grande forme.

Et puis c'est un peu comme un déclic, un éclair de génie, comme si la grâce venait me frapper d'un coup. Je comprends, j'ouvre les yeux. Cette fille et moi, on a plus en communs qu'une envie de glace en plein cagnard. Tout ce qu'elle me dit me revient en tête. Elle n'était même pas foutu de s'avoir comment je m'appelais, par contre elle savait très bien avec qui j'étais la plus part du temps au lycée, elle m'avait déjà vu, du moins elle m'avait déjà vu avec lui. Je pensais qu'elle avait juste une tendance à mettre sur un pied d'estale les gens qu'on appelle populaire, de notre lycée, mais non c'est juste lui qu'elle m'était sur un pied d'estale et puis je me souviens aussi que c'est elle qui a amenait la conversation sur lui. J'y pensais même pas avant qu'elle commence à m'en parler, c'est pas moi qui est accès la conversation vers lui, mais elle.

Et par sa faute à lui, enfin il n'y est pour rien. Je suis sûr qu'il ne s'est rendu compte de rien, du moins qu'il ne sera jamais foutu de comprendre, avant un très long moment, pourquoi ça la met dans cet état. Après tout, je suis son meilleur ami et il lui a fallut des années pour comprendre pourquoi ça pouvait m'énerver de le voir se taper une fille différentes chaque semaines... Mais moi je comprends et j'aime pas du tout la position dans laquelle ça me mets, j'ai l'impression d'être le roi des enfoirés et c'est pas vraiment comme ça que je m'aime le plus. J'ai envie de m'excuser, mais m'excuser pour quoi ? Etre amoureux de mon meilleur ami ? Et puis Jonas se poserait des questions et j'ai pas envie de la mettre encore un peu plus mal, parce que je suis pas sûr qu'elle voudrait qu'il l'apprenne comme ça.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 26
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations:
⇘ Situation:
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Dim 14 Sep - 13:08



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER


T'essayes de ravaler tes larmes  en laissant tes yeux grands ouverts mais ça ne sers à rien, tu finiras bien par cligner des yeux. Tu serres fortement les herbes comme pour te contenir mais tu l'entends rire. Et là, tu clignes des yeux et sans que  tu ne t'en rendes compte une larme tombe sur ta main qui serre toujours la verdure. Une deuxieme larme et tu relaches ta prise. Tu renifles le plus discrètement possible, t'as la tête toujours baissée et tu te demandes ce que tu fais toujours ici. T'aurais dû déjà rentrer et t'enfermer dans ta chambre. Tu te trouves pathétique dans ce décor. Sans que tu ne t'y attendes, tu sens une main souleva les mèches de cheveux qui cachaient ton visage et surtout tes yeux humides. Tu relève un peu la tête. Jonas. Il essaye de te rassurer de sa belle voix douce. T'as même pas la force de t'extasier dessus. Il te sourit? Tu dois tellement faire pitié en cette instant. T'attrapes sa main, ne manque de ressentir un petit frisson et tu la retires d'un geste tremblant de tes cheveux.

- C'est rien... t'inquiète pas pour moi...

Tu dis ça d'une voix presque éteinte.
Tu sens le regard de Nils sur toi, il a surement remarquer aussi tes yeux humides et essayes de comprendre. Tu regardes les alentours, t'oses pas les regarder. T'as honte de fondre en larmes devant eux. Ils doivent être dans l'incompréhension totale.
Tu sens toujours son regard braquer sur toi, sans doute est-il entrain de comprendre ta réaction face au faite qu'ils soient ensemble. Et t'espères qu'il l'ait pas pris du mauvais sens.
Tu n'es pas homophobe,non. C'est pas vraiment le faite qu'il soit avec un garçon qui te chagrine. Enfin si mais pas de la façon qu'on pourrait penser. Jonas, tu sais que c'est un coureur de jupon, tu l'as déjà vu avec plusieurs filles différentes. Bien sûr, t'étais jalouse mais tu savais que ce n'était que de courtes durées.
Mais le voir avec Nils, c'était tout autre chose. Nils c'était son ami et un garçon de surcroit alors moi que Jonas soit vraiment le connard qu'il peut laisser paraitre être, tu ne penses pas qu'il aurait pour faire ça à son ami. Ce qui te fait penser que ça doit être vraiment sérieux entre eux. A cette pensée, les larmes te revinrent mais tu limitas les dégâts en levant les yeux au ciel.
Ça fera un choc aux autres d'apprendre ça. Peut être même qu'ils le savent déjà. Non, Amber te l'aurais déjà dit.

Tu réunis toutes tes forces et prends la paroles sans vraiment les regarder.

- Et.... je suis l'une des premières personnes à le savoir? Ou les autres personnes du lycée le savent déjà?


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 247
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Se torturer l'esprit
⇘ Situation: C'est compliqué
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Mer 17 Sep - 10:55



Tes secrets te ronges de plus en plus.

Parce que t'emmerdes ton monde, qu'tu fais du mal au monde entier mais, que sa ne changera jamais, que connement t'en a l'habitude de ça. parce que ses larmes ne sont pas les tiennes, ni celles de Nils, alors oui, elle t'font mal, un mal de chien meme bien que t'es du mal a savoir pourquoi mais, tu les oubliera vite. Parce que t'es qu'un connard et que sa ce n'est pas prêt de changer, que l'image que tu revoit, celle qui bousille, qui pète l'coeur de pas mal de monde, ce n'est pas une légende, t'es aussi comme ça, non en fait t'es surtout comme ça et comme par miracle avec Nils t'arrives a etre autre chose, en tout cas tu tente de l'faire.

"Oui bébé, j'le sais tout ça, j'sais que t'aimes pas ce que j'suis la bas, j'le sais ... j'le montre pas mais, j'le sais .. et .. ok j'avoue j'savais aussi qu'tallais dire une connerie, j'pensais juste pas qu'elle sera aussi conne ... "

Tu souris. T'as du mal a savoir pourquoi, tes paroles se ne se veulent pas froide, mais, elle le sont. t'y peux rien. Tes mots, ton ton de merde t'aimerais le ravaler, l'effacer. t'aimerais tellement d'chose impossible en réalité. Tu soupir, agacer par ta propre connerie. Tu n'veux pas qu'il s'en veuille, qu'il se sente mal, Cindy non plus d'ailleurs tu veux juste qu'il aillent bien, le problème c'est que c'est un peu mal partis.

"ben si j'minquiete un peu la quand meme ... a moi que tu soit conne j'pense pas que tu pleure juste comme ça, genre pour faire jolie !"

Tes mots sont dur, cruel meme un peu mais, ta voix elle c'est radouci, se voulant rassurante. T'aimerai qu'elle t'dise ce qui ne va pas, sauf que ça aussi c'est impossible. Tu t'rend compte que Nils a capter quelque chose, tu le connais assez pour ça mais, de ton coté tu galère encore, tu cherches comme un idiot ce qui peu causer ses larmes.

"Ouais, t'es la première a savoir, enfin j'crois ..."

Tu voudrais que sa ne soit pas l'cas mais, tu craque tu pose a nouveau ton regard sur Nils. Il t'fais la gueule, il tente de la faire plutôt. Tu ne sais pas vraiment si sa doit t'attendrir ou t'foutre en rogne. Tu soupir juste du coup, une nouvelle fois parce qu'au final depuis tout a l'heure tas du mal a faire autre chose. tu lui pince la joue a cet idiot, tu t'colle contre lui, tu t'en fou qu'il ne le veuille pas.

"Bon ok Nils ! J'dirais plus pédé ... mais, j'sais pas quoi die du coup moi je .. bon ok j'arrête je ... j'suis désolé !"

Tu ne veux pas l'vexé, que ce genre de connerie vous fasse du mal inutilement. Comme un con, tu tentes de lui dire pardon de la seul façon que tu connais, alors oui, tu l'embrasses, tu t'en fou du regard de Cindy par rapport a ça, tu sais juste que tu veux lui dire que tu t'en veux, et puis t'en meurt d'envies, et quand tu souhaites quelque chose, tu ne va pas t'en privée.

made by LUMOS MAXIMA

____________________


    Je me suis demander pourquoi je t'aime. Et puis tu m'as fait penser a une rose sur un sol ravagé. A une étoile filante dans un ciel sans lumière. Tu m'as fait penser a un sourire qu'on attend plus. c'est pour ça que je t'aime. Parce que tu es un morceau d'espoir dans un monde qui a arrêté d’espérer.©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 202
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations: Etudiant actuellement en vacances !
⇘ Situation: Célibataire
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Mer 17 Sep - 13:45





Evidemment qu'il le savait, il en a fait exprès même et qu'il me le confirme ça m'agace juste un peu plus. Parce que j'aime pas ça, être mal à l'aise face à ça, j'aurai voulu répondre avec un peu plus d'assurance, mais après tout Cindy, je la connais pas plus que ça, je savais pas comment elle aurait pu réagir. Alors ne pas faire de conneries, ne pas en dire et faire ce que Jonas aurait voulu que je fasse, ne pas dire n'importe quoi. Je l'aurais vraiment voulu, mais j'ai pas réussi. Et je lui en veut un peu de toujours me faire perdre mes moyens. Mais je lui en voudrais jamais pas longtemps.

"Tu vois tu le savais... Et j'aurai pu dire bien pire quand t'y penses..."

Je le regarde, l'écoute me parler sur un ton qui ne me plait pas vraiment, qui me vexe et qui m'attriste un peu. Mais je relève pas. Je le laisse parler, en me défendant juste un peu pour ne pas en rajouter encore un peu plus. Et puis je l'entend parler à Cindy, il est plus doux qu'avec moi, mais ses mots sont pas vraiment plus agréable à entendre. Et je suis pas sûr que se soit ce qu'il veut, mais je sais que ses paroles ne font que l'enfoncé un peu plus la pauvre. Je pose ma main sur l'épaule de Jonas, pour capter son attention et essayer de le calmer et lui dis de la manière la plus douce qu'il soit, priant intérieurement pour qu'il m'écoute.

"Laisse la tranquille Jo'... S'il te plait !"

Je lui dis en espérant que ça suffise à arrêter son interrogatoire et ses mots un peu trop blessant pour elle. Espérant qu'il comprendra qu'il vaut mieux laisser tomber, je lui expliquerai le fond de ma penser plus tard, mais pour le moment, je compatis juste pour elle, mais je peux rien faire de plus que d'empêcher Jonas d'enfoncer encore un peu plus le couteau que j'ai moi-même planter dans la plait. Parce que oui, j'ai la vive conviction que je ne me trompe pas sur ce que je peux penser d'elle. Toujours un peu en colère contre lui, j'enlève ma main de son épaule et la repose sur ma cuisse.

"Euh oui... Je confirme, t'es la première..."

J'aimerai rajouter que je suis désolé en prime, mais je peux pas le faire sans que Jonas se demande pourquoi, alors je hausse juste les épaules. Et puis je repose juste mon attention sur lui qui me regarde et vient se coller à moi et me taquiner. Je fronce simplement les sourcils quand je le vois faire, mais le laisse tout de même. J'ai pas envie de me prendre avec lui maintenant et puis j'ai peut-être tout simplement envie de le virer comme ça.

"Laisse tomber..."Je dis en soupirant légèrement pour clore le sujet. "Ne dis rien si tu sais pas, ça vaut mieux..."

Je lui dis plus doucement et je le laisse m'embrasser sans rien dire, je finis même par lui répondre parce que, malheureusement pour moi, je peux pas résister bien longtemps à ça, à lui et puis j'ai pas vraiment envie que se soit tendu entre nous pour des conneries. Alors l'espace de quelques secondes j'oubli Cindy, juste quand il m'embrasse. Mais une fois que j'arrête le baiser, je me souviens de nouveau de sa présence et je m'en veux de lui... infliger ça.
©clever love.

____________________


Don't look back. Live your Life©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 26
Mes Infos

You and only you
⇘ Occupations:
⇘ Situation:
⇘ Liens:

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    Jeu 18 Sep - 15:55



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER


Il s'inquiète pour toi. Il te le dis d'une voix douce qui se veut surement rassurante mais ses mots ne le sont malheureusement pas du tout. Mais c'est ce qui fait son charme en quelque sorte. Ce décalage entre son âme et son paraître. Tu as enfin réussi à calmer tes pleurs et essuie une dernière larme. Tu te racles la gorge pour faire disparaître la boule qui s'y était formé. Tu dois paraître absolument pathétique en cet instant. T'es la première à le savoir. Tu te demandes pourquoi t'as posé cette question, ça change pratiquement rien à la situation. Quelle conne, tu pouvais être par moment!
Tu les regardes s'embrasser, ça respire l'amour, le bonheur....  On pourrait limite mettre le décor avec des coeurs partout autour d'eux, ça serait presque parfait... T'envies Nils, tu les envies tout les deux. Soudainement, tu te sens de trop. Tu te redresses, passe tes mains sur ton short pour enlever les brins d'herbes qui y sont restés accrochés.


- Bon, ben...  Au revoir.


Tu doutes qu'ils t'aient entendu mais au point tu en es, tu t'attardes pas sur ça. Tu redresses ton vélo et sors de la pelouse pour t'engager sur le chemin cimenté de l'allé du parc. Tu tiens ton vélo par le guidon tout en marchant à côté. Tu ne cesses de te retourner discrètement et de les regarder ou peut être même les admirer... Sans vraiment t'y attendre les larmes recommencent à couler d'elles-mêmes. Ta vue se brouille, tu distingues à peine le visage des gens et en même temps, t'arrêtes pas de tourner la tête vers Nils et Jonas. Tu montes sur la selle et commence à rouler doucement tout en reniflant. D'une main, t'essuies les larmes mais ça suffit pas, elle redoublent et sans t'en rendre compte, ton vélo bute contre une roche. Tu perds l'équilibre et te retrouve par terre.


Décidément, aujourd'hui, c'est pas ton jour. Un rire nerveux s'échappe de tes lèvres et se mélange à tes pleurs. Tu restes allongé comme une folle au milieu de l'allée comme une folle, t'as pas la force de te relever. T'as envie de disparaître sous terre.
Heureusement que le ridicule ne tue pas.

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
[/color][/color]

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Mes Infos

MessageSujet: Re: Paye moi une glace, stp.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Paye moi une glace, stp.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Bataille à la Couronne de Glace [Récit à compléter]
» [BIONICLE] Votre Toa de glace préféré
» Glissade sur la glace (Brrr!) et nom du perso [Résolu]
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)
» La Citadelle de la Couronne de Glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La ville :: Seaside streets :: Espaces verts-